Publié le 24/09/2021

#Nature #Royaume-Uni

Les îles Vierges britanniques, l'autre visage de l'Angleterre

Qui a dit que l'Angleterre rimait avec pluie et grisaille ? Exit les idées reçues, on a trouvé le spot le plus paradisiaque du Royaume-Uni. Direction la mer des Caraïbes, à quelques encablures de Saint-Martin, pour découvrir les îles Vierges britanniques. Un paradis constitué essentiellement de plages de sable blanc et de cocotiers. Encore méconnu, cet ancien repaire de pirates est l'une des destinations les plus confidentielles des Antilles. Bouclez vos valises, on part à la découverte des plus beaux paysages et spots de plongée de l'archipel.

© mffoto/Shutterstock Une plage sur l'île Torlota dans l'archipel des îles Vierges britanniques.

Virgin Gorda et ses merveilles naturelles

Troisième plus grande île de l'archipel, deuxième île la plus peuplée, Virgin Gorda est le spot le plus célèbre des îles Vierges britanniques. Nommée ainsi par Christophe Colomb, l'île possède une ambiance traditionnelle chaleureuse.

Si les visiteurs l'aiment tant, c'est avant tout pour le Parc National des Baths. Une merveille géologique qui a fait toute la renommée de Virgin Gorda. Les rochers volcaniques forment des piscines naturelles, des grottes et des criques délimitées par de petites enclaves de sable blanc bordées par une eau translucide. À quelques pas des Baths, difficile de résister à l'envie de piquer une tête dans le Parc National Devil's Bay, un spot paradisiaque où la baignade est l'activité numéro un.

Avis aux amateurs de randonnées, le point le plus haut de l'île se situe dans le Parc National Gorda Peak. Ce dernier protège une nature luxuriante dans laquelle vivent paisiblement oiseaux, papillons et lézards. Le plus petit lézard au monde se trouve d'ailleurs ici. Après l'effort, le réconfort ; direction les plages de Pond Bay et Mahoe Bay pour une escale rafraîchissante.

© BlueOrange Studio/Shutterstock La formation rocheuse "The Baths" sur Virgin Gorda.

Anegada, l'île relaxante où le homard est roi

Voici l'étape la plus paradisiaque de votre séjour dans les îles Vierges britanniques. Anegada est la seule île de corail de l'archipel, les autres étant toutes volcaniques. Très plate, elle attire de plus en plus de visiteurs grâce à ses magnifiques récifs coralliens.

L'île semble perdue au milieu des Caraïbes mais constitue un véritable jardin d'Eden. À sillonner en voiture, en moto ou à vélo, vous avez de grandes chances de côtoyer la faune sauvage de cet atoll corallien : iguanes, flamants roses, oiseaux exotiques et même vaches. La flore n'est pas en reste car de sublimes orchidées sauvages poussent sur l'île. Côté mer, n'oubliez pas votre masque et votre tuba pour nager avec les tortues.

À ne manquer sous aucun prétexte, les collines roses de Conch Shell Mounds. Un cimetière de coquillages alimenté par les pêcheurs qui s'en débarrassent ici.

Côté gastronomie, la star d'Anegada est le homard. Un mets d'exception à déguster dans l'un des restaurants de l'île. Considéré comme le meilleur des Caraïbes, impossible de repartir sans l'avoir goûté.

© BlueOrange Studio/Shutterstock L'île d'Anegada au nord des îles Vierges britanniques.

Tortola, l'étape historique

Vous voici dans le centre névralgique des îles Vierges britanniques. Parmi les lieux d'intérêt, la capitale, Road Town, témoigne du passé colonial britannique et néerlandais de Tortola. La ville possède de jolis monuments comme le bureau de poste ou l'église St George. Au centre de Road Town, le J.R. O'Neal Botanic Gardens est un adorable jardin où les plantes exotiques côtoient les bassins de nénuphars et les maisons pour oiseaux. Un lieu très bien aménagé pour faire de jolies balades.

Tortola protège une nature richissime : grottes, montagnes, criques, baies. Des paysages diversifiés qui ne se ressemblent jamais. Cane Garden Bay en fait partie et mérite à elle seule le voyage pour son sable blanc, sa végétation luxuriante et son eau turquoise. Autre immanquable : Smuggler's Cove. Une plage pas très facile d'accès mais un paysage paradisiaque qui mérite bien quelques déconvenues.

D'un point de vue historique, Tortola est tout aussi riche. Ne manquez pas le 1780 Lower Estate Sugar Works Museum, une ancienne production de sucre construite par des esclaves au 18ème siècle et aujourd'hui reconvertie en musée.

© Denis Burdin/Shutterstock Plage de sable blanc sur l'île de Tortola.

Jost Van Dyke, le repaire de pirates festif

La plus petite île de l'archipel est aussi la plus dynamique. Exit le calme imperturbable d'Anegada, ici on mange les pieds dans le sable et on danse jusqu'au bout de la nuit. C'est d'ailleurs à Great Harbour, lieu festif et relaxant, qu'est situé le mythique Proxy's Bar.

En dehors de cela, il n'y a pas grand-chose à faire si ce n'est apprécier la beauté des plages et l'eau turquoise de l'île. 4 km² de verdure et de sable blanc sur lesquels les bateaux marquent forcément l'arrêt. Impossible de passer à côté de ce petit bout de paradis. Si la plage principale, White Bay, regorge de bars et de restaurants, elle possède également une partie plus tranquille pour parfaire son bronzage en toute quiétude.

Jost van Dyke est the place to be -comme toutes les îles de l'archipel- pour une session snorkeling. La faune marine des îles Vierges britanniques compte bien des merveilles.

© NAPA/Shutterstock La plage de White Bay sur l'île Jost Van Dyke.

Les meilleurs sites de plongée

Peter Island et Salt Island

Pour vivre une expérience hors du temps, voici le spot idéal. Quoi de plus impressionnant que de plonger au cœur d'une épave et d'en découvrir tous les secrets ? Le MS Rhône, un ancien navire britannique, a sombré dans les eaux des îles Vierges britanniques en 1867. C'est devenu l'un des endroits préférés des plongeurs qui viennent nager aux côtés des tortues, poulpes et murènes qui vivent ici. Une expérience féerique, colorée et adaptable à tous les niveaux.

Ginger Island et Cooper Island

Ces deux îles vierges sont bordées par une eau richissime. Ici également, quelques épaves rappellent que plus d'un navire n'a jamais atteint les côtes de l'archipel. Parmi les plus beaux spots : Carvel Rock, Markoe Point, Cistern Point et Alice's Wonderland, un époustouflant jardin de corail.

© Ostrovskiy Aleksey/Shutterstock Peter Island au sud des îles Vierges britanniques.

Comment se rendre dans les îles Vierges britanniques ?

Il n'existe pas de vols directs depuis l'Europe. Il faudra d'abord se rendre à Saint-Martin puis prendre un vol local pour rejoindre Tortola, la plus grande île de l'archipel.

Pour profiter au mieux de votre séjour dans les îles Vierges britanniques, la meilleure option est le bateau. Plusieurs croisiéristes proposent des excursions afin de découvrir l'archipel d'île en île. Catlante Catamarans est l'un d'entre eux et organise une croisière au départ de Saint-Martin. Le circuit dure huit jours et permet de profiter des coins les plus paradisiaques des îles Vierges britanniques. L'avantage ? Pas besoin de se soucier du transport pour aller d'une île à l'autre.

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données