• Connexion
Norvège : Les habitants d'une île veulent se "laisser gouverner par la lumière et la nature"
Publié le 29/06/2019

InsoliteNorvège

Twitter Facebook 147 partages

Sur l'île de Sommaroy en Norvège, jetez vos montres et vos horloges, les habitants veulent abolir le temps. Pour la toute première fois dans le monde, une île pourrait oublier l'heure et les fuseaux horaires pour se fier à Dame nature.

 

 
© anyaberkut / 123rf

Vivre hors du temps et sans fuseau horaire dans un lieu où les montres et les horloges n'existeraientt plus... C'est ce que souhaitent les habitants de l'île de Sommaroy, en Norvège. Selon un site d'information locale les citoyens militent pour se "laisser gouverner par la lumière et la nature".

Ici, l'été le soleil brille sans se coucher et quand vient l'hiver les nuits sont sans fin. En Norvège les saisons ne défilent pas de la même manière qu'en France. Pas de printemps, ni d'automne. Le soleil ne se couche pas pendant 69 jours dans l'année, du 18 mai au 26 juillet, puis vient la nuit, bien plus longue que celle que l'on connaît.

"Let's stop time"

Une pétition a été signée pour être ensuite remise au parlement norvégien afin que le projet soit débattu. "Il y a constamment de la lumière du jour et nous agissons en fonction de cela", explique, dans un communiqué, Kjell Ove Hveding initiateur du projet. "Au milieu de la nuit, ce moment que les habitants de la ville appellent peut-être ?deux heures du matin', vous pouvez apercevoir des enfants qui jouent au football, des gens qui peignent leur maison, tondent leur gazon, ou des adolescents qui se baignent".

Dans un pays où le soleil ne se couche jamais il est possible de prendre un café avec ses amis à 2h du matin, de tondre sa pelouse à 4h et de dormir à 14h. Les habitants ont donc décidé de faire ce qu'ils veulent à l'heure qu'ils veulent sans être dictés par une horloge. "Dans le monde entier, les gens sont caractérisés par le stress et la dépression. Dans de nombreux cas, cela peut être lié au sentiment d'être piégé par l'horloge. Nous serons une zone libre de temps où chacun pourra vivre pleinement sa vie... Notre objectif est de fournir une flexibilité totale 24 heures sur 24, 7 jours sur 7."

Si cette étrange proposition fait presque l'unanimité dans la région, certains restent encore dubitatifs quant à l'organisation du travail, des horaires d'ouvertures des lieux publics ou encore des rendez-vous professionnels