• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Les grandes marées à Saint-Malo : un "show" à voir une fois dans sa vie
Publié le 12/09/2020

EcotourismeFrance

Twitter Facebook 921 partages

Parmi les meilleurs spots pour observer les grandes marées d'automne, sans hésitation : Saint-Malo et la baie du Mont-Saint-Michel. Depuis le cadre magistral de la côte d'Émeraude, le phénomène naturel devient un véritable spectacle. Les vagues claquent dans tous les sens. Digues, remparts et rochers se font violemment tabasser par des eaux déchaînées et on en redemande ! Pour ne pas perdre une miette du combat terre - mer, voici tout ce qu'il faut savoir pour les rendez-vous des 17 au 21 septembre prochains.

Grandes marées depuis les remparts et la digue de Saint-Malo

Grandes marées depuis les remparts et la digue de Saint-Malo
© Laurent Renault / Tilo / 123RF

Du haut des remparts de Saint-Malo, le bastion de la Hollande est LE poste d'observation parfait lors des grandes marées. Face à vous : un panorama sur les îles du grand Bé, du petit Bé et l'embouchure de l'estuaire de la Rance qui garantit une belle perspective à marée haute comme à marée basse. À la tombée de la nuit, si l'horizon disparait, avec les ruelles éclairées, les spectacle reste véritablement incroyable.
Dans le quartier de Paramé, en surplomb de la longue plage, la digue de Rochebonne est l'autre point de vue incontournable pour en prendre plein la vue ! Le paysage, dominé par le large, offre un spectacle impressionnant à marée haute lorsque les vagues recouvrent la digue.

Une soirée grandes marées au Mont-Saint-Michel

Envie de vous couper du monde et de profiter d'un spectacle naturel merveilleux ? Vendredi 18 septembre 2020, le Mont-Saint-Michel sera encerclé par la mer et redeviendra une île. Le site jouera donc les prolongations et restera ouvert jusqu'à 22 h. Observatoire panoramique exceptionnel, le sommet de l'abbaye permet de ne rien manquer de l'assaut des vagues, de Cancale à la pointe de Champeaux.
Si vous ne pouvez effectuer la traversée dans kes temps, sachez que le pont-passerelle qui relie le Mont-Saint-Michel au continent réserve un large point de vue sur la baie, d'où l'on peut voir remonter la mer à une vitesse impressionnante lors des grandes marées.
> Plus d'informations sur le site du Mont-Saint-Michel
Soirée Grandes marées de 17 h 30 à 22 h (dernière entrée 21 h).
Achat des billets et réservation obligatoire d'un créneau de passage.
Tarif : 14 euros - Gratuit pour les moins de 18 ans.

Pêche à pied, l'autre plaisir des grandes marées

Les grandes marées riment aussi avec pêche à pied. Les amateurs peuvent accéder à l'estran, la partie du littoral qui se recouvre et se découvre au gré de la mer. Et, plus le coefficient de marée est élevé, plus la mer se retire loin, permettant de dénicher différents types de coquillages et crustacés : coques, palourdes, bigorneaux, couteaux... Dans la baie du Mont-Saint-Michel, on peut également trouver des amandes ou encore des praires. Sur l'estran rocheux, ce sont les berniques (les fameux "chapeau chinois") qui apparaissent. Pour mettre la main sur des crevettes grises ou roses, il faut explorer les trous d'eau. Quant aux tourteaux et aux araignées de mer, c'est sous les cailloux qu'on les attrape.
Les bonnes pratiques de la pêche à pied :
- Se renseigner sur les zones de pêche autorisées.
- Remettre en place les rochers retournés lors des recherches.
- Pêcher en fonction de ses besoins et de ce qui sera consommé.
- Vérifier l'horaire des marées et partir environ 1h30 avant la basse mer.

Le B.A.-BA des grandes marées

On parle de grande marée lorsque le coefficient atteint ou dépasse 100, 120 étant le coefficient maximal. Vendredi 18 et samedi 19, les coefficients annoncés à Saint Malo seront respectivement de 109 et 112. Cependant, ce coefficient n'indique pas les hauteurs d'eaux qui peuvent être amplifliées par une météo venteuse.
Ce qui fait de Saint-Malo et la baie du Mont Saint-Michel le théâtre des plus grandes marées d'Europe, c'est sont exceptionnel marnage (différence de hauteur d'eau entre la marée haute et la marée basse) qui peut atteindre 13 mètres. Mais, avec une marnage de 16 mètres, c'est dans la baie de Fundy, au Canada, que l'on observe les plus grandes marées du monde.
Tous les 6 mois, généralement en mars et septembre, ont lieu les marées dit d'équinoxe, les plus fortes de l'année. Enfin, au-delà du coefficient 118, on parle de marée du siècle... Bien qu'il puisse y en avoir plusieurs par siècle. La dernière a eu lieu à Saint-Malo le 21 mars 2015 avec un coefficient de 119. À vos agendas pour les suivantes qui sont programmées le jeudi 3 mars 2033, puis le mardi 14 mars 2051.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rémi Lemenicier (@remilemenicierphotographies) le