• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Les geishas sont harcelées à Kyoto
Publié le 26/01/2020

SociétéJapon

Twitter Facebook 61 partages

À Kyoto, dans le quartier historique de Gion, les geishas sont constamment harcelées par les touristes à la recherche d'un peu d'exotisme. Un sur-tourisme qui exaspère la ville de Kyoto qui n'a d'autre solution que de sanctionner sévèrement les plus indisciplinés. Il est désormais interdit de les prendre en photos !

 

Ce quartier accueille tout au long de l'année un nombre important de touristes. Ce sont ces magasins traditionnels et ces rues atypiques qui attirent autant les voyageurs. Particulièrement la rue Hanamikoji, où se trouvent toutes les geishas.

Certains touristes auraient des comportements déplacés. Ils poursuivent les geishas et bloquent la circulation dans les rues qu'ils salissent par la même occasion. Certains pénètrent même dans leurs habitations afin de tirer leurs kimonos. Conséquences : les photographies avec ces femmes sont interdites.

D'autre part, un message automatique devrait être envoyé à chaque visiteur dès qu'il se trouve à 1km du périmètre de Gion afin de lui conseiller d'adopter un comportement respectueux. Les touristes qui ne respectent pas les règles en vigueur devront payer une amende de 83 euros. C'est la seule solution pour s'opposer au manque de respect infligé aux geishas.

 

 
© Fabio Formaggio/123RF

 

Cette précaution est prise en vue du nombre de touristes qui devrait doubler à l'arrivée des prochains Jeux OIympiques de Tokyo en 2020. Une politique encouragée par le gouvernement japonais qui espère atteindre tout de même la barre des 60 millions de touristes d'ici 2030.

Autre article proposé par l'auteur