• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Il faudra payer pour participer aux fêtes de Bayonne
Publié le 22/05/2018

CultureFrance

Twitter Facebook 461 partages

Les fêtes de Bayonne c'est probablement la féria basque la plus populaire. Le conseil municipal de la ville a rendu cette décision mardi 15 mai. Les fêtards ne vivant pas à Bayonne devront donc acheter un "pass" pour accéder aux trois jours des festivités (les 27, 28 et 29 juillet). Une décision longtemps débattue et repoussée. Si certains pensent qu'elle pourrait tuer les fêtes, d'autres l'estiment nécessaire à la survie des fêtes de Bayonne qui débuteront le mercredi 25 juillet cette année.

Le maire de Bayonne et président de la communauté d'agglomération du Pays Basque, Jean-René Etchegaray, s'est exprimé lors d'une conférence de presse particulièrement remplie. Et c'est confirmé, dès cette année les amateurs de férias devront débourser entre 5 et 8 euros pour profiter du week-end de la fête de village la plus fréquentée du France. Les enfants n'en seront pas concernés.

Une décision censée alléger le coût de l'événement, qui est environ d'un million et demi d'euros, payé par le contribuable bayonnais. Un coût élevé majoritairement dû aux frais de sécurité, atteignant 800 000 euros selon France Bleu Pays Basque.

Les fêtes de Bayonne : un rendez-vous à ne pas manquer

Les fêtes de Bayonne : un rendez-vous à ne pas manquer
© Delphine Poggianti/123RF

Attachés à la gratuité des fêtes en vigueur depuis quarante ans, deux peñas, ces groupes d'amis impliqués dans l'organisation des fêtes, s'en sont désolidarisés, estimant que d'autres solutions peuvent être trouvées. Une pétition a même été lancée regroupant près de 7000 signatures.

L'année dernière, les fêtes de Bayonne ont rassemblées un million de personnes pour moins d'un million de recettes? Pour un coût de 2,4 millions d'euros.