• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Malgré l'urgence climatique, les Européens n'ont jamais autant pris l'avion
Publié le 24/02/2020

TransportFrance

Twitter Facebook 138 partages

Chaque année, le réchauffement climatique prend de plus en plus d'ampleur dans le monde. Une des principales causes des dégâts du climat, la consommation excessive des avions. Pourtant d'après les derniers chiffres d'Eurostat, le trafic aérien ne s'est jamais aussi bien porté avec plus d'un milliard de passagers en 2018.

 

 
© rawpixel/123RF

Rien ne va plus pour notre planète qui est plus que jamais touchée par le réchauffement climatique. L'Amazonie ou encore plus récemment l'Australie en ont payé les frais, avec des incendies qui ont détruit une grande partie de leur biodiversité. Avec une consommation de CO2 excessive, le secteur aérien a une grande part de responsabilité dans le dérèglement climatique. Pour pallier à cela, certaines compagnies essayent tant bien que mal de compenser en plantant des arbres, ou en utilisant moins de plastiques dans leurs appareils. Des techniques qui fonctionnent très peu.

Les défenseurs de la nature attendaient alors un geste de la population, comme se déplacer de manière écologique, et donc ne plus prendre l'avion. Eh bien, il semblerait que le peuple n'ait pas entendu cet appel puisque le trafic aérien a connu une croissance folle en moins de 10 ans. Eurostat évalue à 1,1 milliard le nombre de passagers aériens sur le vieux continent en 2018. Une hausse de 6 % par rapport à 2017 et de 43 % en dix ans.

L'inefficacité du flygskam, la honte de prendre l'avion

En observant les statistiques du trafic aérien, on peut désormais dire que le flygskam n'a pas convaincu les Européens. Ce mouvement lancé par la Suède, avec notamment le soutien de la militante écologiste Greta Thunberg est pourtant très populaire sur la toile. Il faut croire que cette démarche est plus un désir qu'une réalité. Pire encore, en ce qui concerne les chiffres, le nombre de voyageurs devrait augmenter en 2019.