Publié le 21/09/2021

#Formalité #Etats-Unis

Les États-Unis rouvrent aux Français : 3 lieux qui nous ont manqué

Dans cet article

  • 1. Les parcs nationaux de la côte ouest
  • 2. La démesure made in New York
  • 3. L'ambiance chaleureuse de la Nouvelle-Orléans

La nouvelle est tombée hier après-midi : les États-Unis rouvrent leurs frontières aux touristes vaccinés. Nous avions cessé d'y croire depuis mars 2020 lorsque Donald Trump avait précipitamment fermé le pays pour limiter la propagation du virus. Pendant un an et demi le gouvernement américain a fait planer le doute sur une possible reprise des voyages dans le pays de l'Oncle Sam. Le moment tant attendu aura lieu au début du mois de novembre. En attendant, voici trois lieux que les Français sont impatients de retrouver.

© Julien Hautcoeur/Shutterstock Le site naturel de Monument Valley.

1. Les parcs nationaux de la côte ouest

C'est souvent la première image qu'on a des États-Unis : des routes désertes et une terre rouge digne d'un décor de western. Le pays possède 59 parcs nationaux aux paysages très variés. Canyons, récifs coralliens, lacs, montagnes et forêts pluviales, les États-Unis sont célèbres dans le monde entier pour leur nature abondante et diversifiée.

Coup de cœur pour les parcs de l'Ouest et leurs formations géologiques spectaculaires. Du mythique Grand Canyon aux envoutantes cheminées de fée de Bryce Canyon, en passant par les rochers de Monument Valley ou d'Arches, l'Utah, l'Arizona et le Nevada recèlent de merveilles.

Pour un dépaysement total, la très célèbre Vallée de la Mort est incontournable. Ne manquez pas Furnace Creek, l'un des lieux les plus chauds de la planète. Dans le même coin, à quelques heures de Las Vegas, Zion Park promet une retraite en toute quiétude après une escapade déjantée dans la ville de tous les péchés.

© silky/Shutterstock Bryce Canyon National Park dans l'État de l'Utah aux États-Unis.

2. La démesure made in New York

Ville de tous les superlatifs, New York fascine les touristes du monde entier. La capitale du monde est à la fois la "Grosse Pomme" et "La ville qui ne dort jamais", deux surnoms qui reflètent bien l'ambiance new-yorkaise. Ici tout est trop haut, trop bruyant et trop vivant, mais c'est aussi pour cela que le monde entier s'y presse.

Parmi les lieux préférés des étrangers : l'Empire State Building, le Metropolitan Museum of Art, Central Park, Times Square ou encore le Top of the Rock au sommet du Rockefeller Center. Avis aux amateurs de shopping, la Cinquième Avenue regorge de boutiques. Les Champs-Elysées américains sont d'ailleurs l'une des avenues les plus chères au monde.

Du côté des sorties, on est toujours impressionnés par la scène culturelle new-yorkaise, sans aucun doute l'une des plus complètes de la planète : comédies musicales, concerts, matchs de baseball ou de NBA, pièces de théâtre, gospels... De quoi satisfaire toutes les envies.

La réouverture des États-Unis est également le bon moment pour (re)découvrir des quartiers moins fréquentés par les touristes. L'occasion de sortir des sentiers battus en arpentant les quatre autres "boroughs" de New York. Exit les buildings de Manhattan et direction l'ambiance plus authentique de Brooklyn, du Queens, du Bronx et de Staten Island.

© Mihai Simonia/Shutterstock Vue sur l'Empire State Building depuis le Top of the Rock à New York.

3. L'ambiance chaleureuse de la Nouvelle-Orléans

Surnommée "Big Easy", la plus grande ville de Louisiane est l'une des préférées des Français. Sans doute en raison de son jazz, de sa culture cajun et de sa gastronomie. Construite sur les rives du Mississippi, la Nouvelle-Orléans possède une ambiance particulière.

Le quartier français est le centre historique de la ville. Son architecture d'influence hispanique et créole contraste nettement avec les buildings des autres villes américaines. Le centre-ville regorge de maisons pastel et de jolis balcons. Pour ressentir l'ambiance festive si chère à la Nouvelle-Orléans, on opte pour Bourbon Street, la rue la plus connue du quartier où les bars et les restaurants ne se comptent plus. Évidemment, impossible de quitter la ville sans avoir mis les pieds dans un club de jazz. Pour cela, direction Frenchmen Street.

Afin de continuer avec les traditions, n'hésitez pas à monter à bord de l'un des vieux tramways de la ville. Quatre lignes ont été développées et le ticket coûte $1,25.

© f11photo/Shutterstock Bourbon Street, une rue célèbre du quartier français de la Nouvelle-Orléans.

Quelles formalités pour entrer aux États-Unis à partir de novembre ?

Seuls les voyageurs entièrement vaccinés pourront entrer sur le territoire américain. La liste des vaccins reconnus par les autorités américaines est attendue dans les prochaines semaines.

Même vaccinés, les voyageurs devront obligatoirement présenter un test négatif de moins de 72 heures et porter un masque.

Un système de suivi des contacts sera mis en place pour chaque visiteur.

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données