Publié le 06/10/2016

#Environnement #Congo

Afrique : les éléphants ont trouvé une technique pour éviter les braconniers

Alors que le braconnage ne cesse de s'aggraver en Afrique, voilà que l'éléphant démontre une nouvelle fois son intelligence. Selon l'ONG du Kenya, Save The Elephants, les pachydermes ont développé une technique pour éviter les braconniers.

Dans les années 70, on comptait 1,3 millions d'éléphants environ. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 500 000. Ces mammifères sont les victimes d'un violent braconnage, traqués pour leur ivoire. Jusqu'à aujourd'hui, ils ne pouvaient compter que sur la protection des hommes pour assurer leur survie. Mais désormais, ils peuvent aussi compter sur leur incroyable faculté d'adaptation !

Direction le Congo, au parc national des Virunga, plus précisément. C'est ici que l'ONG kényane Save the Elephants a mené une étude particulièrement intéressante. En équipant les éléphants du parc d'un collier permettant de les géolocaliser en temps réel, les membres ont fait une découverte quelque peu étonnante : les animaux préfèrent rester près des postes de rangers, tout en évitant les zones dangereuses.

Chaque jour, des centaines d'éléphants sont victimes du braconnage

© 2639ben/123RF

Ainsi, même lourdement armés, les garde-forestiers sont perçus comme inoffensifs. Les éléphants sauraient, par conséquent, faire la différence entre les rangers et les braconniers. Une véritable prouesse de la part des pachydermes. Néanmoins, les rangers doivent rester sur leurs gardes pour protéger l'espèce, et ne pas se contenter de cette avancée.

En France, le commerce d'ivoire est désormais interdit mais le sujet reste au cœur des discussions en Afrique. Malheureusement, le braconnage, dû au trafic d'ivoire, représente toujours un véritable fléau. Selon la Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées d'extinction (Cites), on parle d'un business estimé à 20 milliards de dollars par an.