Ponctualité des compagnies aériennes en 2017 les tops et les flops
Publié le 12/01/2018

TransportJapon

Twitter Facebook

En ce début d'année 2018, l'heure est au bilan dans de nombreux domaines, et le secteur aérien n'y échappe pas. Comme chaque année, la société britannique OAG dresse le bilan des compagnies aériennes les plus ponctuelles. Un classement dominé par la low cost AirBaltic, toute compagnies confondues, et par Japan Airlines pour les majors.

  • Twitter
  • Facebook
  • airBaltic
    airBaltic

    La compagnie aérienne lettonne à bas coûts airBaltic basée à Riga est la championne toute catégorie de la ponctualité, malgré des destinations régulièrement soumises à la neige et au gel !

    © dragunov/123RF
  • Hong Kong Airlines
    Hong Kong Airlines

    Hong Kong Airlines est une compagnie aérienne basée à Hong Kong, l'un des aéroports les plus dangereux au monde, entre la mer, les montagnes et les gratte-ciel !

    © TEA/123RF
  • Hawaiian Airlines
    Hawaiian Airlines

    Hawaiian Airlines est une compagnie aérienne américaine basée à Honolulu à Hawaï.

    © ericbvd/123RF
  • Copa Airlines
    Copa Airlines

    Copa Airlines est la compagnie aérienne nationale du Panama. Elle dessert notamment l'aéroport de Saint-Martin, l'un des plus dangereux au monde.

    © boarding1now/123RF
  • Qantas Airways
    Qantas Airways

    Qantas est la principale compagnie aérienne australienne.

    © pitinan/123RF
1

La ponctualité est une marque de politesse et de respect d'autrui, surtout au Japon, où c'est sacré ! Le mois dernier, une compagnie ferroviaire s'était même excusée car l'un de ses trains était partie avec 20 secondes d'avance... On ne sera donc pas surpris de constater que deux compagnies aériennes japonaises trustent les deux premières places : Japan Airlines a été la compagnie aérienne la plus ponctuelle au monde en 2017 avec un taux de ponctualité de près de 85,3 %, devant sa concurrente ANA (All Nippon Airways), avec 83,8 %. Un classement annuel dévoilé par la société britannique OAG, spécialisée dans le traitement des données des vols.

Toute catégorie confondue, c'est la low-cost lettone AirBaltic qui survole le palmarès, avec un taux de ponctualité de 90,01 % (c'est la seule compagnie aérienne au monde à atteindre un taux de ponctualité supérieur à 90 %). Précisons tout de même que pour OAG, un vol est à l'heure à partir du moment où il décolle ou atterrit au plus tard 15 minutes après l'heure de départ ou d'arrivée prévue. La deuxième place, toutes catégories confondues, revient à Hong Kong Airlines (88,8 %), devant Hawaiian Airlines (87,2 %), la panaméenne Copa Airlines (86,3 %) et l'australienne Qantas (86,1 %).

Au classement européen, AirBaltic est suivie par l'espagnole Vueling (85,2 %), l'irlandaise Aer Lingus (84,4 %) et Transavia (84,2 %). British Airways se classe en 10ème position du classement des majors, avec un taux de ponctualité de 78,5 % tandis que Lufthansa se classe à la 12ème place (76,9 %). Air France arrive en 13ème position du classement des grandes compagnies, avec 76,4 % de ses vols à l'heure, espérons que çà lui porte bonheur ! Parmi les cancres, les compagnies les moins ponctuelles au monde sont la compagnie chinoise Xiamen Airlines, les compagnies des Philippines (Philippines Airlines et Cebu Pacific) et la compagnie canadienne Sunwing.

Même au niveau des aéroports, le Japon arrive en tête grâce à l'aéroport de Tokyo-Haneda, avec une ponctualité de 86,7%, devant Madrid (83,6%) et Atlanta (82,3%). Paris-CDG est en 15ème position des grands aéroports avec 71,2 % de ses vols qui partent ou arrivent à l'heure. Autre type de classement, les lignes les plus fréquentées, dominées par l'Asie : la ligne entre Hong-Kong et Taipei arrive en tête, avec près de 30 000 vols aller et retour par an. En Europe, c'est la ligne reliant Dublin à Londres qui domine les débats, avec environ 15 000 vols aller et retour sur l'année. Aucune ligne au départ ou à l'arrivée de France ne figure dans le classement. Enfin, la SNCF devrait aussi s'inspirer de la Central Japan Railway Company, son équivalent japonais, dont les trains affichent un retard moyen de 54 secondes...