Publié le 16/08/2019

#Société #Italie

Les bateaux de croisière bientôt interdits à Venise

Lassée et menacée par la surfréquentation maritime, la célèbre ville du nord de l'Italie compte interdire la navigation des paquebots près de son centre historique, dès septembre prochain.

 

  - © Alexandre Rotenberg/123RF

C'est un immense soulagement pour les habitants de la Sérénissime. Le 7 août dernier, Danilo Toninelli, ministre des transports italien, annonçait qu'à compter du mois de septembre, les navires de plus de 1000 tonnes ne pourraient plus accoster à Venise. Submergée par les paquebots de croisière durant la haute saison, la ville inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO voit quotidiennement entre 8 et 10 paquebots accoster en son sein. Une surfréquentation qui s'ajoute aux nombreux incidents survenus ces derniers mois.

Début juin, le MSC Opera, un paquebot de 13 étages venait percuter un quai et un bateau touristique après que son capitaine ait perdu le contrôle. Un mois plus tard, le Costa Deliziosa, mesurant près de 300 mètres de long, était pris dans une violente tempête et manquait de peu la collision avec un yacht en stationnement.

"Nous sommes très en colère. Cela suffit avec les navires à Saint-Marc et dans le canal de la Giudecca" confiait Luigi Brugnaro, maire de la ville, et dont les plaintes ont visiblement été entendues. Les nuisances sonores et la pollution générées par ces mastodontes des mers faisaient craindre le pire pour Venise, dont les fondations sont fragilisées par les remous de l'Adriatique.

Pour désengorger le trafic maritime dans la cité des Doges, le ministre italien a également annoncé qu'un tiers des navires de croisières seraient redirigés dès 2020 vers les ports de Fusina et de Lombardie.