Publié le 18/11/2021

#Nature #Etats-Unis

Les 20 plus beaux paysages des États-Unis

Neuf millions de kilomètres carrés, cinquante États, soixante-trois parcs nationaux et une nature saisissante, les États-Unis offrent une diversité de paysages inégalable. Dans ce pays qui s'étend d'un océan à l'autre, les possibilités sont infinies et le voyage toujours surprenant. Direction le pays de l'oncle Sam, qui a rouvert ses frontières le 8 novembre 2021, pour sillonner les plus beaux paysages des États-Unis.

© Jim Vallee/Shutterstock Les formations géologiques spectaculaires d'Arches National Park.

1. Le Grand Canyon en Arizona

Paysage mythique des États-Unis classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le Grand Canyon accueille chaque année 4.5 millions de visiteurs. Cette merveille naturelle se situe au nord-ouest de l'Arizona et a été creusée par le fleuve Colorado. Considéré comme l'un des plus beaux paysages de la planète, le Grand Canyon est incontournable lors d'un road trip sur la côte ouest. Un must au coucher du soleil.

© Amanda Mohler/Shutterstock Vue aérienne du mythique Grand Canyon.

2. Le parc national des Badlands en Dakota du Sud

Contrairement à ce que pourrait laisser croire son nom, le parc national des Badlands n'a rien de mauvais. Situées au nord des Grandes Plaines, en plein cœur du pays, les Badlands sont un concentré de fossiles et de formations géologiques uniques au monde. L'origine de ce plateau érodé remonte à 70 millions d'années. En arpentant les terres escarpées du parc, tout donne l'impression d'être sur une autre planète.

© EQRoy/Shutterstock Coucher de soleil sur le parc national des Badlands.

3. Monument Valley entre l'Arizona et l'Utah

Voici le décor de western par excellence. John Wayne l'a rendu quasiment mythique dans La Chevauchée fantastique. C'est souvent l'une des premières images que les étrangers ont de la côte ouest des États-Unis. Situé sur le plateau du Colorado dans la réserve des Navajos, le panorama de Monument Valley est époustouflant. Les terres rouges s'étendent à perte de vue et donnent au lieu des allures de bout du monde.

© Julien Hautcoeur/Shutterstock Monument Valley, un décor de western au cœur de l'Ouest.

4. La baie de Hanauma à Hawaï

Ce n'est pas pour rien qu'Hawaï rime avec sable blanc, palmiers et eau turquoise. Il n'y a qu'à se promener dans la baie de Hanauma pour comprendre que l'archipel est un vrai petit bout de paradis. Cette dernière est située au sud de l'île d'Oahu, à quelques kilomètres d'Honolulu. Coraux, poissons, tortues de mer, mieux vaut ne pas oublier son tuba pour profiter des fonds marins.

© Christian Mueller/Shutterstock La plage paradisiaque de la baie de Hanauma à Hawaï.

5. Le parc national des Arches en Utah

Difficile de ne pas tomber sous le charme de cet énième parc de l'ouest. Il n'y a pas à dire, l'Utah concentre les plus beaux paysages du pays. Pas moins de 2 000 arches rocheuses jalonnent les terres couleur ocre du parc national des Arches. La plus connue est Delicate Arch, une immense arche de 20 mètres de haut devenue le symbole de l'État. Si bien qu'elle est présente sur les timbres et les plaques d'immatriculation.

© anthony heflin/Shutterstock Coucher de soleil sur les rochers du parc national des Arches.

6. Le parc national et la réserve du Denali en Alaska

Changement de décor radical, direction l'État le plus septentrional des États-Unis. Sur ce territoire, le grand froid règne en maître. Le Denali, plus haut sommet d'Amérique du Nord, culmine à 6 190 mètres d'altitude, de quoi donner le vertige au Mont Blanc. Entre lacs, montagnes et forêts enneigées, le parc possède l'un des plus beaux panoramas d'Alaska.

© evenfh/Shutterstock Vue sur le Denali, le plus haut sommet d'Amérique du Nord.

7. Le parc national de Zion en Utah

Retour en Utah à 2h30 de Las Vegas. Avant de passer une nuit inoubliable dans la ville de tous les péchés, un arrêt s'impose dans la nature exubérante de Zion Park. Contrairement au Grand Canyon où l'observation se fait d'en haut, le parc national de Zion permet de profiter du paysage depuis le fond du canyon. Le parc abrite l'un des plus beaux sentiers de randonnée au monde : l'Angels Landing Trail. Mais si vous avez le vertige, mieux vaut se contenter des chemins traditionnels.

© Nido Huebl/Shutterstock Point de vue spectaculaire sur Zion National Park.

8. Le parc national de Sequoia en Californie

Célèbre pour ses sequoias géants qui peuvent atteindre plus de 80 mètres de haut, le parc national de Sequoia fait partie des symboles de la Californie. Parmi les lieux d'intérêt on retrouve le Sequoia General Sherman, l'un des plus gros êtres vivants de la planète, ainsi que le Tunnel Log, un immense sequoia à travers lequel peuvent passer les voitures. Ouvrez grand vos yeux, renards, écureuils, lynx roux et cerfs vivent ici

© Benny Marty/Shutterstock Les imposants sequoias de Sequoia National Park.

9. Le Crater Lake en Oregon

Tout au nord des États-Unis, à quatre heures de Portland, un lac bleu foncé possède l'eau la plus pure du pays. Idéal pour faire le plein d'activités, le Crater Lake est l'un des plus profonds de la planète. Randonnée, pêche, baignade ou virée en bateau, il y en pour tous les goûts.

© Pung/Shutterstock Vue sur Crater Lake en plein été.

10. Le parc national de Bryce Canyon en Utah

On ne le présente plus, Bryce Canyon est le coup de cœur de nombreux voyageurs. Comment ne pas tomber sous son charme ? De manière presque irréelle, le paysage est rempli de cheminées de fée à la couleur orange spectaculaire. L'hiver, le décor est féerique lorsqu'une fine couche de neige recouvre les nombreuses formations géologiques du parc.

© Sean Pavone/Shutterstock Bryce Canyon, l'un des plus beaux parcs de l'ouest américain.

11. Hamilton Pool Preserve au Texas

Si tout donne l'impression d'être au Mexique dans un cenote à l'eau translucide, c'est pourtant au Texas que nous marquons notre onzième arrêt. Au programme : une piscine naturelle et une baignade en pleine nature. Le tout à seulement 35 kilomètres d'Austin, la capitale de l'État. Adoré des locaux, ce bassin émeraude dans lequel se jette une cascade est parfait pour se rafraichir pendant les mois d'été.

© dibrova/Shutterstock Hamilton Pool, une merveille naturelle au cœur du Texas.

12. Le parc national de Yosemite en Californie

Très apprécié des étrangers comme des Californiens, Yosemite est le parc idéal pour une escapade nature à trois heures de San Francisco. Visité par 3,5 millions de personnes chaque année, il fait partie du top 3 des sites les plus visités du pays. Ce paradis pour randonneurs possède des paysages à la beauté éclatante. À ne pas manquer : les chutes de Yosemite après la fonte des glaces. Par ailleurs, le parc est connu pour abriter de nombreux ours. Mais il faudra s'armer de patience pour espérer en voir un...

© Chang Lee/Shutterstock Point de vue spectaculaire sur le parc national de Yosemite.

13. Antelope Canyon en Arizona

Voici une curiosité naturelle aux couleurs éclatantes. Antelope Canyon est un site particulier qui regroupe deux gorges (Upper Antelope Canyon et Lower Antelope Canyon) qui se visitent à pied. Lorsque les rayons du soleil pénètrent dans le canyon, le spectacle lumineux est absolument fantastique. La visite se fait obligatoirement avec un guide car en cas de pluie le lieu pourrait se remplir très rapidement et l'eau coincer les visiteurs.

© Andrea Izzotti/Shutterstock Les impressionnantes formations géologiques d'Antelope Canyon.

14. La vallée de la mort en Californie

Ceux qui n'aiment pas la chaleur feraient mieux d'éviter la vallée de la mort en été. Paysage mythique des États-Unis, la vallée de la mort est le site le plus aride du pays. Des étendues désertiques à perte de vue et des températures écrasantes pendant les mois d'été sont au programme d'une escapade dans ce lieu particulier. La température la plus élevée jamais enregistrée sur Terre, 56.7°C, a été relevée le 10 juillet 1913 à Furnace Creek.

© Radoslaw Lecyk/Shutterstock Le paysage désertique de la vallée de la mort.

15. Le Garden of the Gods dans le Colorado

Décidément, les formations géologiques ont le vent en poupe au pays de l'oncle Sam. Celles-ci se situent dans le Colorado dans un parc public de la ville de Colorado Spring. Il faut dire que leur nom, le Jardin de Dieux, est plutôt attirant. Randonnée, escalade ou vélo, les habitants de Colorado Spring sont quand même très chanceux d'avoir un parc comme celui-là à portée de main

© CCallanan/Shutterstock Coucher de soleil hivernal sur le Jardin des Dieux.

16. Le glacier Mendenhall en Alaska

Retour en Alaska pour découvrir un paysage glacé qui n'a rien à envier à son voisin canadien. Le glacier de Mendenhall, formé il y a 3 000 ans, mesure 19 kilomètres de long. Il abrite des grottes de glace dont la couleur bleue qui habille les parois attire les touristes du monde entier. Malheureusement, le réchauffement climatique menace de plus en plus l'avenir de ce géant glacé.

© emperorcosar/Shutterstock L'impressionnant glacier de Mendenhall en Alaska.

17. Le Horseshoe Bend en Arizona

Non loin de Page, une petite ville typique d'Arizona, le Horseshoe Bend attire de plus en plus de monde. Ce méandre du fleuve Colorado en forme de fer à cheval est devenu l'un des symboles de l'État. La route 89 offre un superbe point de vue sur le rocher. Mais si vous avez le vertige, mieux vaut ne pas trop s'approcher du bord. Le vide est impressionnant.

© The Melting Potato/Shutterstock Le Horseshoe Bend, l'un des paysages mythiques de la côte ouest.

18. Le parc national des Great Smoky Mountains entre le Tennessee et la Caroline du Nord

Inauguré en 1940 par le président Roosevelt, le parc national des Great Smocky Mountains est le plus visité des États-Unis. Il abrite seize sommets qui culminent à plus de 1 500 mètres d'altitude, de quoi faire le bonheur des randonneurs. D'ailleurs, le sentier des Appalaches, un chemin de 3 510 kilomètres qui relie la Géorgie au Maine, passe par le parc.

© Sean Pavone/Shutterstock L'automne s'empare de la végétation exubérante des Great Smoky Mountains.

19. Le lac Tahoe entre la Californie et le Nevada

Dix-neuvième arrêt sur les rives du plus grand lac de montagne d'Amérique du Nord. Perché à 1 897 mètres d'altitude, le lac Tahoe est réputé pour son eau transparente et ses galets très photogéniques. Les visiteurs disposent de 500 km² de végétation luxuriante pour profiter de ce lac situé dans un écrin de verdure. En plus, les sports nautiques ont le vent en poupe dans la région.

© topseller/Shutterstock Le rivage rocheux du lac Tahoe en Californie.

20. Le parc national de Yellowstone entre l'Idaho, le Wyoming et le Montana

Nous clôturons ce voyage aux États-Unis dans l'un des parcs les plus spectaculaires de la planète : Yellowstone. Ce site qu'on ne présente plus, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, possède une superficie plus grande que celle de la Corse. Aux côtés des trois millions de visiteurs annuels, les ours, les coyotes, les bisons et les wapitis vivent en parfaite harmonie dans ce parc gigantesque. À ne manquer sous aucun prétexte, la marque de fabrique de Yellowstone : ses impressionnants geysers.

© Lane V. Erickson/Shutterstock Les couleurs fascinantes du parc de Yellowstone.

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données