• Connexion
En Azerbaïdjan, les curistes prennent des bains de mazout
Publié le 24/04/2019

SociétéAzerbaïdjan

Twitter Facebook 51 partages

En Azerbaïdjan, la ville de Naftalan est réputée auprès des curistes pour ses bains à base de mazout. Une " spécialité " adorée des habitués, mais un peu moins par les médecines occidentales, l'huile utilisée étant composée en partie de naphtalène, que l'on trouve dans les boules antimites.

Boue, chocolat, argile... Lors d'une cure thermale, les options pour les bains spéciaux sont nombreuses. Mais en Azerbaïdjan, les curistes prennent des bains... de mazout ! C'est dans la ville de Naftalan, située au nord-ouest du pays, dans la région du Caucase, qu'ils viennent soigner leurs maux en s'immergeant dans un bain " d'or noir. "

Dix minutes de bain de mazout

L'Azerbaïdjan est connu pour son pétrole, mais à Naftalan, il est considéré comme impropre à la consommation, car beaucoup trop épais. Il a bien fallu trouver un usage à tout ce pétrole. La cure était toute trouvée puisque, selon la légende, un chameau laissé pour mort y aurait échappé car il se trouvait près d'une flaque de pétrole.

Naftalan est devenu un lieu prisé pour les cures dans les années 20

Naftalan est devenu un lieu prisé pour les cures dans les années 20
© Mohamad Faizal Ramli /123rf

Résultat : aujourd'hui, les curistes en raffolent. Plonger nu dans un bain de mazout, chauffé à 38 degrés aurait donc des vertus thérapeutiques. En revanche, les médecines occidentales ne recommandent pas cette pratique, puisqu'elles craignent les risques cancérigènes. En effet, la moitié de la composition de l'huile de Naftalan comprend du naphtalène, présent notamment dans les cigarettes et les boules antimites.