• Connexion
Record mondial de biodiversité au Pérou
Publié le 31/07/2016 , Modifié le 26/04/2017

NaturePérou

Twitter Facebook 609 partages

Le charme du Pérou ne s'arrête pas à la beauté du Machu Picchu mais s'étend aussi à sa nature, à ses nombreux environnements vierges et à ses vastes déserts. Possédant une faune et une flore diversifiées, le Pérou est un hotspot de la biodiversité. Pour encourager le développement de cette richesse, l'UNESCO a reconnu 5 parcs naturels comme réserves de la biosphère.

  • Twitter
  • Facebook
  • Parco nazionale del Huascarán
    Parco nazionale del Huascarán

    Le parc national de Huascaran se situe dans la Cordillère Blanche, la plus haute chaîne montagneuse tropicale du monde. Il abrite 27 sommets, dont le plus élevé du Pérou : Nevado Huascaran. Huascarán est traversé par des gorges profondes et compte de nombreux lacs. La végétation est luxuriante et la faune extraordinairement variée. Le parc a été reconnu par l'UNESCO comme noyau de la réserve de biosphère en 1977.

  • Parco nazionale di Manu
    Parco nazionale di Manu

    Ce parc est l'un des plus étendu du monde. Plus de 850 types d'oiseaux et d'animaux rares ont été enregistrés. La loutre géante, le tatou géant, le jaguar, le caïman noir et l'ornithorynque cohabitent en harmonie dans le parc. On peut y observer des arbres de plus de 45 mètres de hauteur !

  • La réserve Great Pajatén
    La réserve Great Pajatén

    Great Pajatén est unique en son genre. Ici, la nature et l'archéologie sont étroitement liées. La réserve abrite la faune et la flore des forêts tropicales caractéristiques de cette partie des Andes. On y trouve également le singe laineux à queue jaune, qu'on avait cru éteint. Plus de 170 000 personnes vivent dans la réserve dont les principales activités économiques sont l'agriculture et l'élevage.

  • La réserve Noroeste
    La réserve Noroeste

    Cette réserve comprend quatre zones protégées qui couvrent une superficie de plus de 2 000 km². Les deux parties les plus visitées sont celles du Parc national Cerros de Amotape et le Santuario Nacional los Manglares de Tumbes. Elles protègent les grandes forêts de mangroves et sont peuplées par une abondance d'invertébrés aquatiques.

  • La réserve de biosphère Oxapampa
    La réserve de biosphère Oxapampa

    Oxapampa s'étend de la cordière des Andes au centre du Pérou. La végétation est constituée de petits arbustes et de graminées. La faune locale comprend le jaguar, plusieurs espèces d'amphibiens et de reptiles ainsi que l'aigle harpie, un des plus grands prédateurs de la région.

1

Le Pérou est un refuge mondialement connu pour sa biodiversité terrestre. L'immense variété des parcs et réserves sont en termes d'altitude, de microclimat, de sols et autres conditions écologiques semblables à aucun autre. La diversité des paysages est extrêmement variée. Elle va des hautes prairies des Andes aux différents types de forêts.

L'ensemble des parcs et réserves naturelles classés au patrimoine mondial de l'UNESCO représente 14% du territoire péruvien. Plus de 40 000 espèces de plantes sont répertoriées. Certaines sont considérées comme utiles et utilisées pour la médecine, les cosmétiques ou l'alimentation. En plus d'être un paradis vert, le Pérou est considéré comme étant le premier pays pour la biodiversité des poissons. En étant classés au patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que réserves de biosphère, ces parcs sont protégés des désastres de l'activité humaine. Chaque minute, 29 hectares de forêts tropicales sont détruits dans le monde, soit 15 millions d'hectares par an !

L'Amérique est le continent qui contient le plus de pays riches en biodiversité. Outre le Pérou, le Brésil, l'Equateur, la Colombie et le Mexique qui détiennent une faune et flore très variées.

A lire aussi:
10 immanquables joyaux de la nature
Top 16 des endroits où l'on voit ses pieds quand on se baigne