Le nouveau passeport britannique va être fabriqué... en France
Publié le 16/04/2018 60 partages

PolitiqueRoyaume-Uni

Twitter Facebook 60 partages

Le Brexit, c'est la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, mais c'est aussi tout ce que cela engendre, à commencer par le changement du fameux sésame : le passeport. Mais si les citoyens étaient si fiers de s'affranchir de l'UE, ils vont être déçus.

Le Royaume-Uni et l'Union Européenne, c'est fini. Sa sortie, prévue en 2019, va chambouler la vie des citoyens à plus d'un titre. A commencer par leur passeport. Bye bye le rouge grenat, le document reprend son ancien bleu marine, soulignant leur indépendance retrouvée.

Et là, c'est le drame ! Le nouveau passeport britannique, post-Brexit, ne va pas être conçu au Royaume-Uni mais en France, par une entreprise franco-néerlandaise, Gemalto. Autant dire que la polémique suite à la décision gouvernementale ne fait que commencer.

Un choix vu comme "une humiliation nationale" chez les pro-Brexit

Un choix vu comme
© flynt/123RF

Autonomie oui, mais pas trop ! L'imprimeur britannique De La Rue, dont le contrat prendra fin en juillet 2019, a déjà affirmé qu'il contesterait cette décision. Même si sa proposition est plus chère, elle serait « techniquement la plus sécurisée. »