• Connexion
La ville de Mexico décide d'interdire la bière froide
Publié le 08/05/2019

SociétéMexique

Twitter Facebook 49 partages

Une députée locale mexicaine veut faire voter une loi interdisant la vente de la bière fraîche afin de limiter la consommation d'alcool à Mexico. L'élue locale s'est appuyée sur une enquête portant sur les dépendances au Mexique et qui explique que la capitale " présente le taux de consommation (d'alcool) le plus élevé parmi les jeunes ". Cette proposition a déclenché une vague de réactions parfois moqueuses sur les réseaux sociaux.

 

 
© William Perugini / 123RF

Le Mexique est-il sur le point d'interdire la bière fraîche pour lutter contre l'alcoolisme ? C'est en tout cas l'idée d'une élue locale qui souhaite arrêter la vente de la bière qui a été réfrigérée ou conservée dans des conditions différentes de la température ambiante.
La loi vise à décourager la consommation d'alcool dans la ville et cible les petits commerces qui vendent de la bière froide à des prix bon marché. En effet, la plupart des jeunes consommateurs s'approvisionnent, lorsqu'ils sortent entre amis, auprès des nombreux petits commerces de la mégapole qui vendent des boissons réfrigérées. Les magasins seraient également tenus de coller des affiches rappelant aux clients les amendes et pénalités auxquelles ils pourraient être exposés pour avoir bu en public.

La consommation publique est un problème sérieux dans la ville. Un sondage gouvernemental réalisé en 2018 a révélé que 75,8% des habitants de la ville de Mexico citaient "la consommation d'alcool dans la rue" comme la principale source de "comportement criminel et antisocial" dans leur quartier.
Cependant, les utilisateurs des médias sociaux ont rapidement réagi aux mesures proposées, allant même jusqu'à lancer leur propre hashtag #ConLasCervezasNo (ne plaisantez pas avec nos bières), qui est rapidement devenu un sujet d'actualité au Mexique.

La colère des résidents

À la seule perspective de boire une bière chaude, alors que la capitale subit actuellement une vague de chaleur, les internautes mexicains se sont déchaînés sur les réseaux sociaux :
"Ils parlent de légaliser la marijuana tout en interdisant les bières froides", a déclaré un utilisateur.
"Ils peuvent brûler nos champs, tuer nos enfants, prendre nos femmes, mais ils ne peuvent jamais enlever le vice", a tweeté un autre internaute.
"C'est incroyable que nos législateurs pensent à tant de stupidité sans résoudre au préalable les véritables problèmes de CDMX et de tout le Mexique", lit-on dans un article mexicain.
Face à cette vague de réactions, les élus de Morena ont promis une " révision " de cette proposition législative sans pour autant en modifier " le fond ".