• Connexion
Le site de Machu Picchu menacé par un nouvel aéroport ?
Publié le 24/05/2019 1019 partages

TransportPérou

Twitter Facebook 1019 partages

Les travaux ont déjà commencé ! À quelques kilomètres de Cuzco et du site de Machu Picchu, les bulldozers s'activent afin de construire un nouvel aéroport. Ce nouveau projet n'est pas sans conséquence, notamment pour la cité historique inca, déjà submergée par les touristes, qui risque de voir sa fréquentation augmenter sensiblement. Cela risque de dégrader le site classé sur la Liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

 

 
© carmengabriela /123rf

Le sanctuaire de Machu Picchu est l'une des plus magnifiques constructions de l'Homme. Et chaque année, des milliers de touristes s'y rendent pour découvrir ce lieu unique au monde. Mais comme beaucoup d'attractions touristiques, le Machu Picchu est victime de son succès et la cité serait en train de se dégrader suite aux allées et venues incessantes des visiteurs.

Pour remédier au tourisme de masse, le gouvernement à de nombreuses fois durci les conditions d'accès afin de permettre au site cinq fois centenaire de durer à travers les âges.

Auparavant, pour se rendre à la citadelle, il fallait se rendre avant tout à Cuzco, la ville la plus proche du sud, puis s'y rendre en bus (environ 24 heures), ou en avion (le vol dure 1 h 15). Il est aussi possible de s'y rendre en train. Les plus aventuriers pourront organiser un trek. Vous l'aurez compris, visiter le Machu Picchu se mérite. Mais malgré les inconvénients, cela ne décourage pas les touristes de s'y rendre.

Le Machu Picchu, un site trop touristique ?

Ils sont entre 4 000 et 6 000 touristes à se rendre au Machu Picchu tous les jours. Un chiffre suffisamment important pour, à la longue, user le site inca. Afin de ralentir ce processus de dégradation, le gouvernement a mis en place une réglementation plus stricte de l'accès au Machu Picchu. À présent, le Temple du soleil et le Temple du condor ne seront accessibles que 3 heures quotidiennement.

Un nouvel aéroport proche du Machu Picchu ?

Mais c'est sans compter sur ce nouveau projet. Un aéroport international est en construction à seulement une trentaine de kilomètre de Cuzco, non loin du fameux site inca. Cet aéroport a pour but premier de désengorger l'aéroport de la ville qui possède qu'une seule piste d'atterrissage. Mais il risque cependant de rendre le Machu Picchu encore plus facilement accessible, entrainant les touristes à vouloir le visiter.

Les bulldozers fonctionnent déjà à plein régime à Chinchero, un petit village de la région. Cette construction pourrait abîmer le site archéologique qui, même sous terre, cache de nombreux secrets historiques.

 

 
© belikova /123rf

En effet, cette ville a été construite il y a plus de six siècles, comme domaine royal pour le souverain inca Tupas Inca Yupanqui. La construction de l'aéroport peut représenter une menace pour ce site également.

Comment allier tourisme et préservation ?

C'est l'enjeu de nombreux sites touristiques, il est dur de trouver un juste-milieu entre l'essor d'un site touristique et sa préservation. En plus du nouvel aéroport, le gouvernement du Pérou réfléchit à la mise en place d'un téléphérique et de tunnels afin de mieux réguler la circulation des touristes.

N'oublions pas que le sanctuaire historique de Machu Picchu fait partie de la Liste du Patrimoine mondiale de l'Unesco depuis 1983 et doit faire l'objet d'une préservation importante. Il faut éviter que le site ne soit inscrit sur la liste des monuments en danger, ce qu'a failli faire l'Unesco, il y a déjà quelques années.