• Connexion
Zéro plastique, horaires... : la nouvelle réglementation au Machu Picchu pour 2019
Publié le 26/01/2019 1585 partages

NaturePérou

Twitter Facebook 1585 partages

Depuis plus d'un an déjà, afin de mener une campagne de prévention au Machu Picchu, plusieurs réglementations sont mises en place par les responsables du site. Le gouvernement péruvien continue dans cette direction et décide, en plus de limiter l'accès au Machu Picchu dans le but de protéger ce site historique, de mettre en place une politique zéro plastique.

 

 

Le gouvernement est clair sur ce point. Afin de protéger la 7ème Merveille du Monde, le Machu Picchu, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, de nouvelles mesures s'imposent pour réduire au maximum les déchets et ainsi préserver la cité Inca. Il est désormais interdit d'y introduire du plastique à usage unique.

De plus en plus de sites touristiques se dirigent vers un avenir zéro plastique. Le Machu Picchu compte bien en faire de même.

Réguler le passage pour préserver le site

En juin 2017, le système de réservation pour accéder au site avait été modifié. Les touristes avaient le choix entre deux sessions de visite étalées sur la journée : la première aura lieu le matin de 6h à midi et la seconde, de midi à 17h30.

À présent, les entrées au Machu Picchu se feront toutes les heures piles entre 6h et 14h, avec une durée maximale de 4 heures sur place : 6h, 7h, 8h, 9h, 10h, 11h, 12h, 13h et 14h, dernière heure possible d'entrée. La dernière sortie du site s'effectuera donc à 18h.

Un tourisme plus responsable

L'office de tourisme du Pérou précise dans un communiqué : « Les touristes sont priés d'utiliser des gourdes à la place de bouteilles jetables, d'apporter leurs en-cas dans des boîtes réutilisables et de privilégier les sacs à dos, les sacs en bandoulière ou en tissu, au lieu des sacs en plastique. »

Cette mesure a pour objectif de sensibiliser les visiteurs aux dommages causés par les déchets plastiques dans notre environnement, en particulier dans les lieux et les zones de forte fréquentation touristique.