Publié le 21/05/2020 (Modifié le 12/08/2020)

#Nature #France

Provence secret : les trésors du Luberon

On l'apprécie pour ses célèbres villages perchés, typiquement français. On voyage à travers ses paysages vallonnés et son air très américanisé. Entre soleil et terroir, il n'est pas étonnant que le massif Luberon soit considéré comme l'une des plus belles régions de la Province. Voici 10 faits sur cette contrée sur laquelle on croyait tout connaître où on découvre de bonnes surprises à chaque visite.

Roussillon, village typique

© martinm303/123RF

Se propageant sur les départements du Vaucluse et des Alpes-de-Haute-Provence, le massif du Luberon concentre une richesse culturelle et naturelle incroyable. Cet immense massif provençal abrite des écosystèmes endémiques, qui sont protégés par le Parc naturel régional du Luberon. Bien que des activités humaines restent ancrées dans le paysage (comme l'élevage et la vigne), la nature sauvage, quant à elle, continue à s'épanouir sur ce bout de territoire.

Réaliser un voyage au coeur du Luberon, c'est avoir l'occasion de savourer l'atmosphère sereine des villages, de se balader dans les belles ruelles fleuries, et d'admirer le patrimoine historique à travers ses villages. Ce paysage emblématique de la Provence cache encore quelques secrets que l'on vous dévoile :

Une histoire d'ocre

Situé au coeur d'un vaste gisement ocrier, le village de Roussillon est classé parmi les plus beaux villages de France et dévoile son gisement d'ocres qui est le plus important à ce jour dans le monde !
En 1780, Jean Etienne Astier de Roussillon exploite industriellement l'ocre jusqu'en 1930. Aujourd'hui, seule la Société des ocres de France exploite encore l'ocre à Rustrel et à Gargas, pour le commercialiser ensuite dans la ville d'Apt. - © Santi Rodriguez Fontoba / 123RF

Un sentier de randonnée

Depuis le village de Roussillon, le Sentier des ocres permet de découvrir de magnifiques paysages ocreux, aux teintes chaudes et sensationnelles. Un sentier est entièrement dédié aux enfants et la balade dure au moins 2 heures. Un conseil : prenez de bonnes chaussures ! - © Lianem / 123RF

Le Colorado... en France

Entre le mont Vaucluse et la colline de Caseneuve, Rustrel s'entoure de curiosités touristiques comme les vestiges préhistoriques et antiques, des vestiges néolithiques, son château rustique de 1625, ses fontaines et ses lavoirs, son église du 16e siècle. Ce Colorado Provençal propose une balade d'une ou deux heures. - © Lianem / 123RF

L'incontournable Gordes

Le village de Gordes a été construit avec la pierre du rocher sur lequel il sied. Il a acquis une architecture très spécifique grâce aux traces du passé des Romains. Enfin, il a été primé parmi les plus beaux villages de France. - © Santi Rodriguez Fontoba / 123RF

Le parc Roussillion

Sur place, il n'y a pas que ce sable ocreux à admirer. En vous baladant, on y découvre une ancienne usine d'ocre, un campanile et une façade de l'église Saint-Michel du XVIIe siècle. - © Tomas Marek / 123RF

Au sommet

À cheval, en VTT, à pied, le massif du Luberon est parfait pour les randonnées, les balades. Chaque sentier a sa signature et ne vous laissera pas indifférent. Les plus grands sportifs pourront pratiquer du parapente, de l'escalade, du canoë/kayak, paramoteur. - © Thierry Vialard / 123RF

Vignobles autour de Lacoste et Bonnieux villages

Grâce à la douceur de son climat, le Luberon a su préserver son patrimoine naturel. Ainsi, ses vignes font partie de sa richesse depuis l'Antiquité. Le saviez-vous ? À Bonnieux, il est possible de découvrir des cèdres marocains provenant de l'Atlas marocain et qui ont été plantés en 1862. - © csp/123RF

Abbaye de Sénanque

À quelques kilomètres de Gordes, ce monument a été fondé en 1148 et reste un témoin de l'architecture cistercienne primitive. Aujourd'hui, elle est toujours habitée par une communauté de moines cisterciens et des messes ont lieu tous les dimanches. On vous conseille de la visiter en juillet car la lavande embaume le lieu ! - © Isantilli / 123RF

Quand le Luberon fait son cinéma

Au sein de ses villages pittoresques ou bien dans son massif forestier, le Luberon a souvent été le décor de nombreux films de cinéma et de télévision. Parmi les films les plus connus, on peut citer "Manon des Sources", "Jean de Florette" qui ont été tournés à Vaugines, Mirabeau et dans la campagne environnante. Le village de Grambois a servi de décors pour des scènes du film culte "La gloire de mon Père" et le "Château de ma mère". - © jovannig / 123RF

Autres articles proposés par l'auteur