• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Le dernier rhinocéros de Sumatra vivant en Malaisie est mort
Publié le 08/12/2019

NatureIndonésie

Twitter Facebook 2494 partages

Six mois après la mort du dernier mâle rhinocéros de Sumatra vivant dans le pays, les autorités malaisiennes ont annoncé, le 23 novembre, le décès de la dernière femelle sur l'île de Bornéo. Menacée depuis plusieurs années, l'espèce a désormais entièrement disparue de Malaisie.

 

 
© Stu Porter Photography/123rf

 

Pour les défenseurs de l'espèce, la nouvelle sonne le glas des espoirs. Le 23 novembre dernier, la dernière femelle rhinocéros de Sumatra vivant en Malaisie et prénommée "Iman" est décédée. Les autorités malaisiennes ont expliqué que l'animal, âgé de 25 ans, souffrait depuis plusieurs années d'un cancer utérin.

La femelle avait été capturée en 2014 afin d'être transférée dans la réserve de la faune sauvage Tabin, la plus grande de Malaisie. Les soins reçus avaient permis à l'animal d'échapper à la mort à plusieurs reprises.

"Iman a reçu les meilleurs soins et la plus grande attention depuis sa capture en mars 2014 jusqu'à sa mort. Personne n'aurait pu faire davantage", a expliqué Christine Liew, ministre du Tourisme, de la Culture et de l'Environnement de l'état de Sabah. "Bien que nous sachions que cela allait arriver à un moment ou à un autre, nous sommes très attristés par cette nouvelle" a-t-elle ajouté.

Depuis l'euthanasie en 2017 de "Puntung", qui souffrait d'un cancer de la peau, Iman était devenue la dernière femelle rhinocéros de Sumatra vivant en Malaisie. Le dernier mâle, prénommé "Tam" était lui décédé en mai dernier à l'âge de 30 ans.

"La perte d'Iman signifie la perte totale du rhinocéros de Sumatra à Sabah. L'espoir de revoir cette espèce dans la nature a maintenant disparu à jamais", a déploré sur Facebook le WWF Malaisie.

Le Dicerorhinus sumatrensis est considérée en danger critique d'extinction par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). L'espèce a amorcé ces dernières années un inquiétant déclin en raison de l'intensification du braconnage et de la disparition de son habitat naturel.

Selon les estimations, il resterait aujourd'hui seulement 80 spécimens sauvages dont la majeure partie se trouverait sur l'île de Sumatra en Indonésie.