• Connexion
Le blob, nouvelle star du zoo de Vincennes
Publié le 26/10/2019

NatureFrance

Twitter Facebook 74 partages

Un être atypique qui intrigue. Ce n'est pas une plante. Ce n'est pas un animal. Ce n'est pas un champignon. Le blob est un organisme unicellulaire capable de se déplacer, manger, communiquer et comprendre. Le zoo de Vincennes est le premier au monde à accueillir une espèce de la sorte.

 

 
© iamtk/123RF

Son nom est inspiré du film appelé The Blob où une forme d'extraterrestre de couleur jaune engloutit tout sur son passage dans la ville de Pennsylvanie. C'est Audrey Dussutour, chercheuse au CNRS, qui a eu l'idée de l'adopter.

Le Physarum polycephalum est jaune et visqueux. Organisme unicellulaire doté d'une intelligence, il mesure jusqu'à 10 mètres et possède 720 sexes différents. On peut retrouver cet être dans des forêts tempérées où il est apparu il y a un milliard d'années. Au zoo de Vincennes, il est exposé dans un vivarium où le public peut l'observer depuis samedi dernier.

Ce sont toutes ces particularités qui forcent les scientifiques à se pencher sur ce phénomène. Classer cette espèce se révèle difficile. Pendant longtemps, on l'a confondu avec un champignon. Cependant, dans les années 90, il a été reconnu comme un myxomycète, appartenant à la classe des amibozoaires. Ses noyaux peuvent se multiplier ou au contraire, se diviser. Il est alors possible de créer des blobs à l'infinité. Les jardiniers en produisent un nouveau tous les jours afin d'assurer qu'il y en ait suffisament à présenter au public.

Le blob est exposé du samedi 19 octobre au dimanche 3 novembre au zoo de Vincennes.