• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Le Badlands National Park : un endroit surréaliste au coeur des USA
Publié le 18/01/2021

NatureEtats-Unis

Twitter Facebook 226 partages

Voilà un coin des Etats-Unis que vous ne connaissez certainement pas... Moins célèbre que les Grand Canyon, Yellowstone, Monument Valley et autres grands parcs américains, le Badlands National Park n'en est pas moins magnifique avec ses paysages surréalistes formés par Dame Nature...

© Nuttaphong Kanchanachaya / 123RF

Le Badlands National Park, une sublime étendue désertique

Parmi les 59 parcs nationaux que comptent les Etats-Unis, il y en a un qui mérite une attention toute particulière pour son apparence surnaturelle. Avec ses impressionnantes formations rocheuses de couleurs différentes, le Badlands National Park est effectivement une curiosité naturelle à découvrir lors d'un voyage aux USA, dans le sud-ouest du Dakota du Sud. Réparties sur un espace de 98 700 hectares, ces roches colorées de brun, gris, jaune et noir sont le résultat de l'accumulation successive de couches sédimentaires de sable, de limon et d'argile durant des dizaines de millions d'années.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Badlands National Park (@badlandsnps)

Une flopée d'espèces sauvages

Officiellement classé parc national depuis 1978, après avoir été décrété monument national en 1939, le Badlands National Park est un lieu grandiose où vivent une flopée d'animaux sauvages. Ainsi, au détour d'une randonnée, il n'est pas rare de croiser bisons, mouflons d'Amérique, pronghorns, bighorn sheeps, coyotes, serpents à sonnette, oiseaux et chiens de prairie. Il est en revanche moins fréquent de tomber nez à nez avec des putois à pieds noirs, une espèce animale en voie d'extinction (600 recensés en 2007) et visible seulement la nuit. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Badlands National Park (@badlandsnps)

Des points de vue à couper le souffle

Pour apprécier au mieux la beauté de ce grand espace préservé formé de roches inclinées, plusieurs sentiers accueillent les randonneurs, qu'ils soient débutants ou confirmés. Le Door Trail, le Window Trail, le Notch Trail pour les plus faciles et le Medicine Root Loop et le Saddle Pass Trail pour les plus difficiles, offrent une succession de panoramas aussi impressionnants que surréalistes à découvrir entre mai et octobre, la meilleure période pour s'y rendre. L'été, il faut savoir que les températures sont plutôt suffocantes (46°C) ce qui peut donner lieu à de violents orages et tornades, et à l'inverse, le parc connaît des températures extrêmes en hiver (-40°C). 

© brizardh / 123RF
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Badlands National Park (@badlandsnps)

Infos utiles :

-Deux centres de visites : Le Ben Reifel Visitor Center, à Cedar Pass (est du parc), ouvert toute l'année (de 7h à 19h) et le White River visitor Center (dans la partie sud), ouvert seulement en été (9h-18h)
-Deux parties : la Stronghold Unit au Sud, gérée par la tribu Sioux Oglala et la Wilderness Area au nord qui est la plus populaire.
-Tarifs d'entrée au parc : 30 dollars en voiture, 25 dollars la moto et 15 dollars par vélo. 
-Absence de station essence dans le parc
-Où dormir ? Prendre un hôtel à Rapid City, la grande ville la plus proche