• Connexion
La technique détestée des compagnies pour payer son billet d'avion beaucoup moins cher
Publié le 28/02/2019

TransportAllemagne

Twitter Facebook 296 partages

Cette technique a tendance à agacer fortement les compagnies aériennes, notamment Lufthansa qui a décidé de porter plainte contre un passager qui s'est cru plus malin que les autres. Cette technique nous allons vous la dévoiler, mais pas sûre qu'elle soit très recommandée. Si la réduction est alléchante, c'est à vos risques et périls de la tenter.

 

 
© morris71/123RF

Nous sommes nombreux à faire la course aux billets d'avion les moins chers. Entre les comparateurs de vols, les voyages avec des escales, les compagnies aériennes low cost... Il faut avoir fait bac +8 pour trouver le tarif le plus intéressant. Et pourtant, certains malins ont trouvé LA technique parfaite pour réaliser des économies importantes sur un billet d'avion. Et cette technique c'est le billet « Open Jaw ».

Le billet « Open Jaw » est un billet d'avion qui permet à l'acheteur de partir d'un aéroport différent de son billet aller, ou encore d'atterrir dans un autre aéroport que celui de départ. Avec cette technique libre à vous de composer votre voyage, et, avec un peu d'astuce, réaliser quelques économies.

C'est le cas d'un passagers Lufthansa, qui en 2016, aurait volé d'Oslo à Seattle, en passant par Francfort. Pour le retour, il aurait effectué seulement le trajet Seattle - Francfort pour ensuite prendre un vol en direction de Berlin. Avec cette magouille, le billet d'avion n'aurait coûté que 635 euros, lui permettant d'économiser plus de 2 000 euros. Un manque à gagner considérable pour la compagnie aérienne Lufthansa, avec laquelle il a voyagé.

Selon le site Airliners.de, la compagnie aérienne a décidé de poursuivre ce passager, qui, selon les termes du billet, n'a pas réalisé la totalité de son trajet.

Une faille dans le système

Si les passagers ont trouvé cette parade pour payer les billets d'avion moins chers, c'est grâce à la politique tarifaire de certaines compagnies aériennes qu'il est possible de contourner. Notamment en réservant un billet d'avion multi-destination, qui s'avère parfois moins cher, qu'un vol pour une destination précise.

Vers la fin de cette technique ?

De nombreuses compagnies aériennes ont décidé de mettre fin à ce stratagème. En France par exemple, presque toutes les compagnies aériennes possèdent des clauses de « no show », pour les passagers qui ne se présentent pas. Ces clauses imposent aux passagers de pénalités. Malheureusement (enfin ça dépend pour qui) pour les compagnies aériennes, les actions en justices donnent souvent raison au passager.