• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Connaissez-vous l'oeil de l'Afrique ?
Publié le 07/11/2020

NatureMauritanie

Twitter Facebook 166 partages

Surnommée "l'œil de l'Afrique", l'impressionnante structure géologique de Richat se trouve en Mauritanie en plein cœur du Sahara. Découvrez ces immenses cercles superposés dans une superficie de 50 kilomètres de diamètre, visibles depuis l'espace !

.

.
© elen1 /123RF

C'est vrai que l'on dirait un œil lorsqu'on l'observe du ciel ou encore mieux, de l'espace, puisque la structure de Richat et ses 50 km de diamètre ne s'appréhende dans sa totalité que depuis le cosmos, à l'instar de la Grande Barrière de corail en Australie. " L'Oeil de l'Afrique " comme on la surnomme se trouve au milieu de nul part, un endroit difficile d'accès près de la ville de Ouadane, au beau milieu du désert du Sahara, en Mauritanie. Un lieu reculé qui attire tout de même certains curieux, qui peuvent dormir sur place sous des tentes traditionnelles, d'octobre à avril, quand la chaleur est encore un peu supportable...

Certains y voient des similitudes avec la cité perdue de l'Atlantide

Apparue pour la première fois sur une carte en 1922, il fallut attendre une mission spatiale américaine en 1965 pour que des scientifiques saisissent toute l'étendue de la structure de Richat. On a longtemps cru qu'il s'agissait d'un cratère provoqué par l'impact d'une météorite, en raison de sa forme circulaire. Finalement, l'énigme fut résolue au début des années 2 000 : le dôme du Richat est le résultat d'un important phénomène volcanique datant de l'ère du crétacé, il y a 100 millions d'années. Le cratère d'un volcan a finit par s'effondrer sur lui-même après des millions d'années d'érosion, laissant place à cette structure circulaire composée de cristaux de quartz constituant les anneaux concentriques du dôme de Richat. Ce ne sont donc pas les vestiges de l'Atlantide !