Quelle est la meilleure place en avion ?
Publié le 05/01/2019 Modifié le 07/01/2019

TransportFrance

Twitter Facebook 478 partages

On a tous déjà connu la galère d'un vol long-courrier interminable parce qu'on avait la mauvaise place dans l'avion. Pas de place pour les jambes, trop de vibrations sous notre siège, ou encore le siège du milieu sont autant de raisons de passer un mauvais moment en vol. Heureusement, nous sommes là pour vous aider à choisir la bonne place. Suivez donc nos bons conseils.

Un vol Paris - New York dure 8 heures, tandis qu'un vol Paris - Bangkok sans escale avec Air France dure 12 heure et un vol Paris - Sydney dure en moyenne 22 heures, il est important d'avoir le confort nécessaire pour que le vol ne soit pas un enfer.

Nous n'allons pas vous dévoiler la recette miracle pour passer un excellent vol long-courrier, mais voici quelques petits conseils pour bien choisir votre siège en avion. Avec un peu de bon sens et de logique vous pouvez avoir la place du roi.

La place à côté du hublot :

La place à côté du hublot :
© Alena Ozerova/123RF

Avantages :
Les contemplatifs préfèreront les places à côté des hublots pour profiter de la vue sur le ciel et les nuages. En prenant de la hauteur, le monde est perçu différemment. On devine le tracé des routes, les délimitations des champs, les zones urbaines et si le ciel est dégagé, on peut admirer les océans qui défilent littéralement sous nos pieds. Avec un peu de chance, votre avion sera en vol pendant le lever, ou le coucher du soleil et le spectacle n'en sera que plus beau. Autre avantage, vous pourrez appuyer votre tête contre la paroi de l'appareil pour faire un petit somme.

Inconvénients :
À cette place, il est possible d'avoir un petit courant d'air frais le long de la fenêtre, ce qui peut-être quelque peu désagréable, surtout pour les plus frileux. À cette place il est aussi plus difficile de se déplacer. Pour aller aux toilettes ou pour se dégourdir les jambes, vous serez obligé de déranger vos voisins.

La place côté couloir :

La place côté couloir :
© Matej Kastelic/123rf

Avantages :
Si vous avez la bougeotte ou que vous avez tendance à vous rendre souvent aux toilettes, réservez une place côté couloir. Contrairement à la place côté hublot, vous serez plus libre de vos mouvements.

Inconvénients :
Il y a beaucoup de passages dans le(s) couloir(s) d'un avion, il est possible donc, de se faire bousculer par une personne ou par les hôtesses de l'air et les stewards. De même, lorsque c'est l'heure du repas, faites attention au chariot de boissons et de nourriture. Sans oublier que vous serez obligé de vous lever pour laisser passer la personne à côté de vous.

Les places au milieu des rangées :

Avantages :
On va pas vous mentir, il y en a aucun !

Inconvénients :
La place au milieu de la rangé et sans hésiter la pire de toutes ! Si vous êtes assis à cet endroit, vous n'aurez pas une belle vue sur le ciel, vous ne pourrez pas poser votre tête ni à gauche ni à droite pour dormir et il faudra tout de même vous lever pour laisser passer le veinard qui a la place du hublot. Oui, il y a de quoi être furax car votre vol risque d'être long !

En plus des spécificités de chaque place dans les rangées, il est important également de choisir son emplacement dans l'appareil. Les places à l'arrière de l'avion ont tendance à être plus bruyante qu'à l'avant et on y ressent un peu plus les vibrations.

 

 
© Matej Kastelic (kasto80@yahoo.com)/123RF

Souvent à l'arrière de l'appareil, certaines rangés sont plus étroites que d'autres par souci de gain de place. Les plus grands d'entre nous risquent de ne pas avoir l'espacement nécessaire pour leurs jambes. Les rangs avec plus d'espaces sont souvent facturés en supplément. Cela peut aller de 5 à 10 euros, en fonction des compagnies aériennes.

La siège où vous aurez le plus de place pour vos jambes et sans conteste le siège situé à côté de la sortie de secours. En revanche, cette place n'est pas attribuée à n'importe qui puisqu'il faut que la passager puisse ouvrir lette issue en cas d'urgence. C'est le personnel de bord qui attribue donc cette place ou qui s'assure que le passager peut la conserver.

À première vue, on peut penser qu'il faut avoir fait des études poussées pour choisir le bon siège dans un avion, mais en réalité, tout dépend de vos besoins et de vos envies lors d'un vol. Dernière petite astuce : si vous embarquez en dernier dans l'appareil, vous pourrez repérer les places qui n'ont pas été attribuées et choisir parmi ces dernières.