• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Pays-Bas : la maire veut interdire la consommation de cannabis aux touristes à Amsterdam
Publié le 27/02/2020

CulturePays-Bas

Twitter Facebook 102 partages

Le sur-tourisme devient un véritable fléau dans la capitale néerlandaise. La maire réfléchit donc à des mesures pouvant limiter les visites, qui ne font qu'augmenter, à Amsterdam. En réflexion : l'interdiction des touristes dans les coffee shops. Une nouvelle qui va déplaire à certains...

 

 
© Oleksandra Naumenko /123rf

Les coffee shops sont les endroits privilégiés par les locaux comme par les touristes, pour se détendre, en consommant du cannabis. D'autres aiment parcourir les canaux, à pied ou à vélo. D'autres aiment passer du bon temps avec les travailleuses du sexe.

La maire veut faire un ménage de printemps dans la capitale. Elle veut désengorger la ville d'Amsterdam, sur-fréquentée. L'élue municipale remarque que certains touristes abusent de la tolérance vis à vis de la consommation de cannabis. Malheureusement, parfois, ces derniers deviennent nuisibles, à la suite d'une consommation trop importante de cannabis, pour les locaux. C'est pourquoi la maire considère actuellement l'idée de bannir les étrangers des coffee shops. Cette loi, excluant les non-néerlandais de ces lieux, est déjà fonctionnelle dans le sud du pays, à Maastricht.

Qu'en pensent les touristes ?

C'est une activité qui fait la notoriété d'Amsterdam et peut parfois représenter le motif principal d'une visite dans la capitale néerlandaise. D'après une enquête, réclamée par Femke Halsema et effectuée par la mairie de la ville, plus de la moitié des visiteurs y sont pour les coffee shops. 34% des personnes interrogées avouent qu'elles visiteraient moins le pays si la loi devait passer, 11% qu'elles ne retourneraient pas aux Pays-Bas. D'autres ont proposé l'alternative de demander à un local d'acheter de la marijuana pour eux, si ils étaient face à un tel cas.

Les locaux sont frustrés et lassés des mauvais comportements des touristes, qui sont de plus en plus nombreux. En 2018, ils étaient 18 millions. En 2030, on en prévoit 42 millions. Une première mesure, prise par Femke Halsema, veut limiter les visites touristiques dans le quartier rouge d'Amsterdam où travaillent les prostituées.