• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Les Français de retour en Grèce mais à certaines conditions
Publié le 18/06/2020

SantéGrèce

Twitter Facebook 192 partages

La Grèce a ouvert ses aéroports d'Athènes et de Thessalonique aux touristes le 15 juin 2020. En revanche, douche froide pour les Français : un test obligatoire sera effectué à l'arrivée à l'aéroport International d'Athènes pour les passagers en provenance d'Albanie, de Belgique, de France, d'Italie, de Macédoine du Nord, du Pays-Bas, du Portugal, d'Espagne et de Suède, et de pays hors espace Schengen. Les passagers testés devront s'auto-confiner pendant 24h et à leur frais dans l'hébergement de leur choix à Athènes, et ce, jusqu'à réception des résultats de leur test.

Test et quatorzaine obligatoire pour les Français

Test et quatorzaine obligatoire pour les Français
© kiterin /123RF

Les Français finalement bienvenue, mais sous certaines conditions

C'est comme la liste des joueurs retenus pas le sélectionneur de l'équipe de France avant une Coupe du Monde. Stupeur et effroi, la France n'est pas retenue ! Comment est-ce possible ? Le 15 juin 2020, date du début de la saison touristique avec la réouverture des hôtels, marque le grand retour de la Grèce et de ses touristes venus de toute l'Europe. Toute ? Non, la France ne figurerait pas dans un premier temps parmi la liste des 29 pays dont les citoyens peuvent de nouveau découvrir les richesses, à commencer par l'Acropole d'Athènes qui a rouvert ses portes dès le 18 mai dernier. Finalement, les Français pourront se rendre en Grèce, mais les conditions ne sont franchement pas idéales : autoconfinement de 24h à leurs frais à Athènes jusqu'à réception des résultats du test et quatorzaine obligatoire en cas de résultat positif ! Fini la distinction un temps envisagée entre Parisiens et Provinciaux : désormais, c'est l'ensemble des passagers en provenance de l'Hexagone devront se soumettre à un test obligatoire de détection du covid-19 pour les arrivées à l'aéroport d'Athènes, et ce jusqu'au 30 juin. Notez que ce sont les aéroports d'Athènes et de Thessalonique qui rouvrent, pas encore les îles comme Santorin, Mykonos, Rhodes et Corfou, pour ne citer que les plus connues. Récemment, un vent d'optimisme soufflait quand on a entendu le Premier ministre grec annoncer la réouverture des liaisons internationales dès le 1er juillet 2020. Il n'avait alors évoqué aucune restriction de certaines nationalités.

Fin des tests obligatoires et réouverture de tous les aéroports de Grèce le 1er juillet

Pendant cette période, les voyageurs en provenance d'autres destinations ne seront soumis qu'à des tests aléatoires à leur arrivée à Athènes. Les passagers en transit via Athènes pourront poursuivre leur voyage jusqu'à leur destination finale où ils s'autoconfineront jusqu'à l'annonce des résultats de leur test. En revanche, les Français ne pourront pas se rendre à l'aéroport de Thessalonique avant le 30 juin. Puis, à partir du 1er juillet, tous les aéroports de Grèce ouvriront et il n'y aura plus de test obligatoires, mais il faudra remplir un formulaire en ligne PLF (Passenger Load Factor) avec leurs informations de contact en Grèce. Des tests aléatoires d'échantillonnage seront tout de même effectués, avec une quarantaine de 14 jours imposée en cas de test positif, à effectuer dans un hôtel désigné par le gouvernement. Enfin, notez que les arrivées par bateau depuis l'étranger seront à nouveau possibles à partir du 1er juillet.