• Connexion
Cuba: finies les belles Américaines ?
Publié le 27/01/2015

CultureCuba

Twitter Facebook 3 partages

Le réchauffement des relations entre les Etats-Unis et Cuba est, bien évidemment, à mettre du côté des bonnes (et trop rares) bonnes nouvelles de ce début d'année 2015.
Si les échanges entre les deux pays sont facilités et que les relations se détendent, il se pourrait que de nombreuses choses viennent à changer, dans les prochaines années, pour Cuba. Et parmi celles-ci, il en est une qui pourrait disparaître et que de nombreux visiteurs, mais également des cubains eux-mêmes, regretteront: le défilé sur les routes et dans les rues de l'île des belles américaines.

S'il n'est pas encore question pour l'instant que les américaines envahissent l'île pour y faire du tourisme, les conditions de voyage des américains n'étant pas encore assouplies à ce point, d'autres très belles américaines l'ont conquises depuis les années 60 et trainent élégamment depuis toutes ces années leurs calandres chromées sur les pistes bitumées de Cuba.
La présence de ces élégantes, et désormais, mythiques voitures américaines des années 50 à Cuba est du à l'interdiction, pour les particuliers, d'importer des véhicules depuis le début des années 60. Mais l'importation de véhicules étant à présent autorisée sur l'île, il est probable que le paysage automobile de Cuba change désormais de visage et que, dans les prochaines années, les belles Américaines viennent peu à peu à quitter la scène. Ne boudons donc pas notre plaisir en admirant ces quelques « carros americanos » comme les nomment les cubains.

60 000 Américaines

60 000 Américaines
© leblogencarton.eklablogcom

Même si aucun chiffres officiels n'existent, les spécialistes estiment qu'environ 60 000 voitures américaines circulent à Cuba.

Almendrones

Almendrones
© sktecheurscosmiques.blogspot.fr

La plupart des vieilles américaines servent de taxis collectifs appelées "almendrones" (amandes) par les cubains.

Témoins d'une époque

Témoins d'une époque
© scrapandises.over-blog.fr

Ces voitures américaines des années 50 ont une valeur historique puisqu'elles témoignent de l'époque pré-révolutionnaire de Cuba.

Patrimoine national

Patrimoine national
© scrapandises.over-blog.fr

Même si elles sont le souvenir d'une période de l'histoire cubaine qu'il a combattu, les vieilles américaines ont été intégrées au partimoine national par Fidèle Castro.

Très bien entretenues

Très bien entretenues
© scrapandises.over-blog.fr

Etrangement, c'est à Cuba que se trouvent les plus belles américaines des années 1940 et 1950, parfaitement entretenues.

Pas de pièce mais du génie

Pas de pièce mais du génie
© tour-du-monde-autostop.fr

Lorsque les américains ont quitté l'île en 1959, ils n'ont laissé aucune pièce de rechange obligeant les mécaniciens cubains à faire preuve de génie pour les réparer.

Des orfèvres ? Non, des mécanos.

Des orfèvres ? Non, des mécanos.
© eric

Sans pièce d'origine, les mécaniciens sont les rois de la débrouille pour réparer ces véhicules qui ont souvent des problèmes mécaniques.

Cuba, un paradis

Cuba, un paradis
© Y.becart

Oui, Cuba est réellement le paradis des amateurs de vieilles voitures américaines des années 40 et 50.

De nombreux modèles

De nombreux modèles
© ClaudeVoyage

Cadillacs, Ford fairlane, Oldsmobile, Chryslers, Ford, Pontiacs, Chevrolets... Marques et modèles sont légions sur l'île.

Le bonheur des touristes

Le bonheur des touristes
© ClaudeVoyage

Les vieilles américaines rutilantes font le bonheur des touristes même si la plupart servent de taxis collectifs.

Partout

Partout
© ClaudeVoyage

Dans la rue, sur les routes, au détour d'une impasse, les belles Américaines sont présentes partout sur l'île, impossible de les manquer.

Des voitures...quotidiennes !

Des voitures...quotidiennes !
© Alexander Schimmeck

Objets de collection pour certains, les vieilles américaines servent à la vie quotidienne sur l'île. Décorées pour les fêtes, les mariages, utilisées comme taxis ou comme voiture de police ce sont des véhicules de tous les jours.

Des voitures exceptionnelles

Des voitures exceptionnelles
© isabelle chauvel

Très bien entretenues par leurs propriétaires, certaines de ces voitures pourraient atteindre des prix records si elles étaient vendues.

Pas que des américaines

Pas que des américaines
© Alexander Schimmeck

Même si ce sont les plus belles et les plus populaires, les voitures de marque américaines ne sont pas les seules présentes sur l'île.

Amérique et URSS

Amérique et URSS
© Alexander Schimmeck

A côté des Américaines des 50 on trouve également des Lada et des Moskovich importées d'URSS dans les années 70 et 80.

Lada sinon rien !

Lada sinon rien !
© Alexander Schimmeck

Aussi étrange que cela puisse paraître, le must pour les cubains, dont une majorité de taxi, est de posséder une Lada...

Réparer: un art difficile

Réparer: un art difficile
© isabelle chauvel

Parmi les éléments les plus difficiles à remettre en état pour les mécanos, les parties en plastiques comme les feux arrières sont une vraie gageure.

Un musée

Un musée
© ClaudeVoyage

L'avantage pour les amateurs de vieilles voitures est que ce musée exceptionnelle se trouve en plein air, est vivant et se trouve dans un cadre magnifique.

Une chance

Une chance
© Alexander Schimmeck

Le fait que les cubains ne puissent importer de voitures à titre privé à permis, finalement, de constituer cette collection impressionnante de belles Américaines.