Publié le 10/09/2022

#Culture #Sainte-Lucie

50 des plus beaux sites naturels du patrimoine mondial de l'Unesco

En quête de paysage à couper le souffle, quoi de mieux que de parcourir la liste du patrimoine mondial de l'Unesco pour choisir son prochain voyage ? Sur chaque continent, des lieux naturels façonnés par la nature et protégés par l'homme méritent d'être visités. La liste est longue, au moins 213 sont répertoriés par l'Unesco et chaque année de nouveaux s'ajoutent. Voici 50 trésors naturels à voir au moins une fois !

Plage blanche de Sainte-Lucie avec les immenses Pitons. - © fokke baarssen / Shutterstock

Parc national de Canaima - Venezuela

Situé dans le sud-est du Venezuela, c'est un terrain de jeu de 30 000 km² pour les randonneurs. Cette perle de la nature trouve son point culminant dans le Salto Angel, la plus haute chute d'eau du monde et ses 979 mètres de haut.


Parc national de Canaima / shutterstock - © alicenerr / 123RF

Archipel de Socotra - Yémen

Au beau milieu de l'océan Indien, ces quatre îles abritent les fameux dragonniers de Socotra, plantes arborescentes endémiques de l'île. Utilisées comme un colorant, leurs sèves prennent une couleur rouge écarlate très reconnaissable.

Un dragonnier de Socotra au Yémen. - © alex_7370 / 123RF

Zone de conservation de Guanacaste - Costa Rica

Au nord-ouest du Costa Rica, ce site incroyable est classé et protégé depuis 1999. Dominée par des volcans, la zone abrite des forêts tropicales et nuageuses bordées par des rivières. Un cadre paisible et coupé du monde.

La zone de conservation de Guanacaste au Costa Rica. - © bos11 / 123RF

La Réserve naturelle intégrale des Tsingy de Bemaraha - Madagascar

Vue du ciel, on peut penser avoir changé de planète tellement le paysage karstique est inédit et remarquable. Un ovni de calcaire au beau milieu des lacs, des forêts et des mangroves de la région Melaky, sur la côte ouest de Madagascar.

La Réserve naturelle intégrale des Tsingy de Bemaraha à Madagascar. - © PYB / 123RF

Vallée de Vinales - Cuba

Direction Cuba pour découvrir la vallée de Vinales. Terre fertile en tabac et en canne à sucre, cette belle végétation est dominée par des mogotes, ces collines calcaires se dessinant depuis la plaine. Un spot idéal pour la randonnée et l'escalade.

La Vallée de Vinales à Cuba - © Kmiragaya / 123RF

Delta d'Okavango - Botswana

Vu du ciel, c'est un dédale de couleurs qui se succèdent sous nos yeux. Couvrant 18 000 m², le site botswanais est le second plus grand delta intérieur du monde, derrière celui du Niger. Compte tenu de sa biodiversité exceptionnelle (rhinocéros, varans, guépards), le delta accueille de nombreux touristes lors de safaris.

Le delta d'Okavango - Botswana - © Anton Ivanov / 123RF

Parc national du Simien - Éthiopie

Créé en 1969 en Ethiopie, le parc National du Simien avec ses monts et ses vallées profondes est inscrit depuis 1978 au patrimoine mondial de l'Unesco. C'est à l'érosion qu'on doit la forme des rochers escarpés du parc éthiopien qui abrite plusieurs espèces endémiques dont le babouin gelada et le loup d'Abyssine.

Parc national du Simien en Éthiopie - © Artush 2016 / 123RF

Complexe de conservation de l'Amazonie centrale au Brésil

On ne présente plus l'Amazonie et sa biodiversité inimaginable. Seulement 6 millions d'hectares forment ce site protégé par l'Unesco. C'est dans le complexe de conservation de l'Amazonie centrale que l'on trouve la plus grande diversité de poissons électriques du monde, évoluant dans des lacs entourés par les forêts de varzea et d'igapo.

Complexe de conservation de l'Amazonie centrale au Brésil. - © Gustavo Frazao / 123RF

Lac Ichkeul - Tunisie

Sur le chemin de l'Afrique subsaharienne, les oiseaux migrateurs s'offrent une pause bien méritée aux abords du lac Ichkeul en Tunisie. En hiver, le lac a la particularité d'être alimenté en eau douce tandis que l'eau de mer coule à flot en son sein chaque été.

Le lac Ichkeul en Tunisie. - © Marina Lavrukhina / 123RF

Parc national des oiseaux du Djoudj - Sénégal

Au Sénégal, un havre de paix s'offre aux trois millions d'oiseaux migrateurs qui viennent couler de beaux jours sur le site. En pirogue, les visiteurs viennent observer les 350 espèces du parc dont le flamand rose et le pélican blanc.

Le parc national des oiseaux du Djoudj au Sénégal. - © Massimo Lama / 123RF

Îles Galapagos - Équateur

En Equateur, la biodiversité marine est extraordinaire au sein des îles Galapagos, un archipel de 21 îles volcaniques. Si seulement 5 îles sont habitées par les hommes, les animaux sont rois sur ces terres. Une rencontre avec les tortues des mers géantes laisse souvent des souvenirs indélébiles.

Les Îles Galapagos en Équateur - © Jesse Kraft / 123RF

Pitons de Sainte-Lucie

Ces aiguilles volcaniques sont tellement importantes à Sainte-Lucie qu'elles figurent même sur le drapeau national de cet État insulaire des Antilles. Au cœur des Caraïbes, les pitons sont entourés par de vastes récifs coralliens qui font le bonheur des plongeurs.

Les Pitons de Sainte-Lucie - © Simon Dannhauer / 123RF

Le parc des montagnes Rocheuses - Canada

Les montagnes Rocheuses s'étendent aussi au Canada où elles occupent une superficie de 22 000 km². Le point culminant est le Mont Robson s'élevant à 3 954 mètres d'altitude. Amis des grands espaces, vous serez servis !

Le Parc des montagnes Rocheuses au Canada - © Joris Croese / 123RF

Chutes d'Iguazu - Argentine / Brésil

La plus belle frontière naturelle du monde ! Séparant le Brésil et l'Argentine, les fameuses chutes d'Iguazu culminent à 175 mètres d'altitude et sont logées au milieu d'une forêt tropicale. Un paysage incroyable, mais vrai !

Les Chutes d'Iguazu à la frontière entre l'Argentine et le Brésil - © RM Nunes Photography / 123RF

Kilimandjaro - Tanzanie

Situé dans le nord-est de la Tanzanie, le Kilimandjaro est le point culminant de l'Afrique. La montagne qui s'élève à 5 891,8 mètres d'altitude, continue à fasciner les explorateurs avides de réussir l'ascension de son sommet, le pic Uhuru sur le volcan Kibo.

© VOLODYMYR BURDYAK / 123RF

Parc national de Yosemite - États-Unis

Le parc national de Yosemite en Californie est l'un des plus connus et des plus appréciés des États-Unis notamment pour ses séquoias centenaires, ses nombreuses cascades comme la chute du Voile de la Mariée et ses montagnes. Chaque saison, la nature lui offre un nouveau visage, blanchi en hiver ou fleuri au printemps. Au plus grand bonheur des visiteurs.

Parc national de Yosemite aux États-Unis - © Mariusz Blach / 123RF

Chutes Victoria - Zimbabwe / Zambie

Concurrentes directes des chutes d'Iguazu de par leur beauté et leur immensité, les chutes Victoria offrent un spectacle des plus incroyables, qu'on soit du côté du Zimbabwe ou de la Zambie. Les eaux tombent d'une hauteur de 108 mètres de hauteur dans un faille terrestre de presque 2 kilomètres. Un paysage surprenant à contempler de loin, bien évidemment !

Chutes Victoria - Zimbabwe / Zambi - © pipopb/123RF

Sian Ka'an - Mexique

Au Mexique, la réserve naturelle de Sian Ka'an offre un panorama digne d'une carte postale, entre eaux turquoise, plage de sable blanc et végétation verdoyante. Elle est visible sur la côte est de la péninsule du Yucatán. Les ornithologues sont nombreux à venir observer les quelques 300 espèces d'oiseaux présentes sur le site.

La réserve naturelle de Sian Ka'an au Mexique - © Jesse Kraft / 123RF

Parc national du Virunga - République démocratique du Congo

Plus grand parc national d'Afrique, le site du Virunga doit son statut à sa biodiversité impressionnante, véritable sanctuaire pour les éléphants, les lions et les gorilles de montagnes. Ce sont ces derniers, vraies stars, qui attirent le chaland chaque année.

Parc national du Virunga en République démocratique du Congo - © Gudkov.Andrey /123RF

Los Glaciares - Argentine

Los Glaciares est un parc national qui s'étend sur 539 300 hectares. Parmi tous les glaciers de ce parc national de la Patagonie Argentine, le majestueux glacier Upsala retient toujours l'attention des visiteurs. Devant ce mastodonte de la nature couvrant plus de 1000 km², on comprend tout de suite mieux pourquoi.

Le parc national de Los Glaciares en Argentine - © saiko3p / 123RF

Désert du Namib - Namibie

Pour découvrir le plus vieux désert du monde, direction la Namibie. Accessible aux randonneurs, ce site riche en diamants et uranium s'étend sur une superficie de 80 900 km². Si les températures peuvent frôler les 50°C, elles peuvent aussi descendre jusqu'à 0°C. Les randonneurs sont prévenus.

Désert du Namib en Namibie - © muha/123RF

Lac Malawi - Malawi / Mozambique /Tanzanie

Parmi les grands lacs d'Afrique de l'Est, le lac Malawi est celui qui possède la faune aquatique la plus diversifiée et la plus riche. Côté poissons, les plongeurs en voient de toutes les couleurs. Orange, bleu, jaune, on se croirait dans un remake live du Monde de Nemo.

Les abords du Lac Malawi - © Rafal Cichawa / 123RF

Montagnes Rwenzori - Ouganda

Impressionnantes, les montagnes Rwenzori culminent à 5000 mètres d'altitude. Surnommée le " faiseur d'eau ", cette chaine de montagnes n'est pas la terre la plus aride puisqu'elle reçoit près de 2 000 mm d'eau chaque année, ce qui explique la formation de nombreux cours d'eau.

Les montagnes Rwenzori en Ouganda - © Martin Mwaura / 123RF

Le Grand Canyon aux États-Unis

Le site naturel le plus connu des États-Unis, c'est bien le Grand Canyon. Située au nord-ouest de l'Arizona, cette gorge aride de 1 300 mètres de profondeur fascine et attire près de 6 millions de touristes chaque année. Ces gorges de couleurs rouges fascinent et existent depuis des millions d'années.

Le Grand Canyon aux États-Unis - © Galyna Andrushko / 123RF

Timgad - Algérie

Patrimoine culturel puisque fondé à la fin du Ier siècle ap. J.-C. sous le règne de l'empereur romain Trajan, la cité antique de Timgad en Algérie a été sauvée par la nature. Surnommée la " Pompéi de l'Afrique du Nord ", la ville a été conservée par le sable pendant des siècles, après son abandon.

Timgad en Algérie - © Leonid Andronov / 123RF

Grottes du karst - Slovaquie

Inscrites depuis 1995 sur la liste du patrimoine naturel mondial de l'Unesco, les grottes du Karst en Slovaquie sont variées et au nombre de 712. Véritable livre d'histoire, ces grottes permettent de remonter le temps géologique sur plusieurs dizaines de millions d'années.

Les Grottes du karst en Slovaquie - © Cseh Ioan - Grafvision / 123RF

Lac de Bled - Slovénie

Le lac de Bled en Slovénie est un lac glaciaire. En son centre, on y retrouve la seule île de tout le pays, Blejski otok, connue pour son église néogothique. Connu et reconnu dans le monde du sport, le lac a été plusieurs fois le théâtre des championnats du monde d'aviron.

Le lac de Bled en Slovénie - © Andrey Armyagov / 123RF

Alpes suisses Jungfrau-Aletsch - Suisse

Inscrites en 2011 sur la liste du patrimoine mondial, les Alpes suisses sont un lieu remarquable de la formation des Hautes Alpes, avec la partie la plus glacée des Alpes d'Europe et le plus grand glacier d'Eurasie. On y retrouve également une large diversité d'écosystèmes ce qui fait de ce site un endroit merveilleux.

Les Alpes suisses - © peterwey/123RF

Pamukkale - Turquie

Pamukkale, qui signifie " château de coton " en turc, est un site naturel pour le moins surprenant. Situé au sud-ouest de la Turquie, Pamukkale est une tufière entièrement élaborée par les eaux chaudes qui s'écoulent des entrailles de la montagne, donnant à ce paysage des allures de jardins suspendus.

Pamukkale en Turquie - © rommma / 123RF

Baie d'Halong au Vietnam

La baie d'Halong et ses 1969 îles est un véritable paradis inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1994. C'est l'une des principales attractions touristiques du Viêt Nam. Ha Long signifie " descente du dragon " en vietnamien. Ce nom vient de la légende qui raconte que le paysage de la baie est dû à un dragon qui serait descendu dans la mer pour domestiquer les courants marins. En se débattant avec la mer, il aurait entaillé la montagne avec sa queue et aurait fait monter le niveau de la mer laissant apparaître uniquement les sommets les plus élevés.

Baie d'Halong au Vietnam - © photoroman/123rf

Parc national de Tongariro en Nouvelle-Zélande

Le parc national de Tongario en Nouvelle-Zélande comporte de nombreux sites sacrés pour les Maori, population polynésienne autochtone. Composé de trois volcans sur une chaîne de montagnes longue de 2500 km, le parc est est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1993.


Le parc national de Tongariro - © muha/123RF

Chaussée des Géants - Irlande

La Chaussée des Géants en Irlande est une formation volcanique située sur la côte d'Irlande du Nord. Selon la légende, deux géants ennemis qui vivaient en Irlande et en Ecosse voulaient en découdre et l'Irlandais fini par jeter des pierres pour construire un chemin praticable, une " chaussé " entre l'Ecosse et l'Irlande.


La Chaussée des Géants en Irlande - © Leonid Andromov / 123RF

Zhangjiajie - Chine

Célèbre pour ses 3 100 piliers de grès, le Wulingyuan est une zone d'intérêt historique dans la ville de Zhangjajie. Le parc régional ajouté au patrimoine mondial de l'Unesco en 1992 a inspiré les décors du très célèbre film Avatar de James Cameron, sorti en 2009.

Le parc régional de Wulingyuan en Chine - © Sergey Breev / 123RF

Parc national des lacs de Plitvice - Croatie

Situé à mi-chemin entre les villes de Zagreb et Zadar, le parc national des lacs de Plitvice est formé de seize grands lacs reliés entre eux par 92 cascades. Chaque année ce sont plus d'un million de visiteurs qui viennent découvrir ce lieu magnifique, trésor croate.

Parc national des lacs de Plitvice en Croatie - © jenifoto / 123RF

La chaîne des Puys en France - © tilo / 123RF

Qinghai Hoh Xil - Chine

Situé à l'extrémité nord-est de la province de Qinghai, vaste région composée de montagnes alpines et de steppes, Hoh Xil est le plus grand et le plus haut plateau du monde (4 500 mètres d'altitude).

Qinghai Hoh Xil en Chine - © Millerjing / 123RF

Sanctuaire de faune de Manas - Inde

D'une grande beauté naturelle, le sanctuaire de Manas en Inde s'étend jusqu'au Bhoutan. D'une superficie de 950 km², le site se distingue par un ensemble de collines boisées, de prairies alluviales et de forêts tropicales sempervirentes, où vivent certaines espèces menacées comme le tigre, le grand rhinocéros unicorne, le cerf des marais, le sanglier nain et l'outarde du Bengale. Le parc recense aussi 380 espèces d'oiseaux dont de nombreux migrateurs.

Sanctuaire de faune de Manas en Inde - © manasparan / 123RF

Parc national de Komodo - Indonésie

Créé pour la protection du dragon du Komodo, un reptile endémique d'Indonésie, le parc national de Komodo œuvre pour la préservation de toute la biodiversité existante dans ces petites îles de la Sonde orientales et leurs environs (incluant les zones maritimes).

Le parc national de Komodo en Indonésie - © Calapre Pocholo/123RF

Parc national de Pirin en Bulgarie

Situé dans le sud-ouest de la Bulgarie dans le massif montagneux du Pirin, le parc national recouvre une région karstique, typique des Balkans, et compte plus de 70 lacs. Dans ce secteur, on peut apercevoir l'imposant ours brun ou entendre les hurlements du loup gris à la nuit tombée.

Parc national de Pirin en Bulgarie - © Stoyan Haytov / 123RF

Parc du Kinabalu - Malaisie

Étendu sur une superficie de 750 km², dans l'état de Sabah en Malaisie, le parc abrite le célèbre Mont Kinabalu, culminant à plus de 4 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le site est connu pour son écosystème extrêmement riche avec notamment des milliers d'espèces d'orchidées et des centaines de plantes carnivores.

Parc du Kinabalu en Malaisie - © Kwan Wong/123RF

Les rizières en terrasse - Philippines

Ces rizières d'altitude des montagnes lfugao aux Philippines sont le fruit d'un savoir-faire de plus de 2 000 ans. Cet ensemble créé un paysage d'une beauté remarquable, parfaite adéquation de l'homme avec la nature.

Les rizières en terrasse aux Philippines - © Aleksey Gavrikov / 123RF

Mont Etna - Italie

L'Etna, situé en Sicile, est l'un des volcans les plus actifs du monde. Culminant à 3 300 mètres d'altitude, il fait la fierté des Siciliens et est à l'origine de nombreux mythes grecs.

Le Mont Etna en Italie - © unknown1861/123RF

Parc national de Durmitor - Monténégro

Au Monténégro, le parc national Durmitor est façonné par les glaciers et découpé par les nombreuses rivières. On recense dans les forêts de conifères une importante flore endémique.

Parc national de Durmitor au Monténégro - © Branislav Nenin/123RF

Geirangerfjord - Norvège

Au sud de la Norvège, se trouve le magnifique Geirangerfjord, l'une des principales attractions du pays. L'eau y est d'un bleu émeraude et les montagnes aux sommets enneigés sont un spectacle splendide à observer.

Geirangerfjord en Norvège - © Andrey Armyagov/123RF

Parc naturel des colonnes de la Léna - Russie

Le parc naturel des colonnes de Léna est un site magnifique où les spectaculaires colonnes de pierre naturelles de 100 mètres de haut longe le cours du fleuve Léna en Russie.

Parc naturel des colonnes de la Léna en Russie - © Victoria Ivanova/123RF

Volcans du Kamchatka - Russie

Ce site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco regroupe une partie de volcan situé dans la péninsule du Kamtchatka, en Russie. Ces hauts lieux naturels retracent l'histoire géologique de la région.

Volcans du Kamchatka en Russie - © Yuliia / 123RF

Lagons de Nouvelle-Calédonie

Au cœur de l'océan Pacifique, se cachent les plus beaux lagons du monde. Lieux foisonnant de vie sous-marine, riches et préservés de tout, ils sont une merveille qui abrite plus de 350 espèces de coraux et 1 600 espèces de poissons. -

Lagons de Nouvelle-Calédonie - © Stephane Michon/123RF

Te Wahipounamu - Nouvelle-Zélande

Au sud-ouest de l'île du Sud de Nouvelle-Zélande, Te Wahipounamu est un site resplendissant, perdu au milieu de nulle part, qui contient l'un des lieux les plus visités de Nouvelle-Zélande : le fjord Milford Sound.

Te Wahipounamu en Nouvelle-Zélande - © Narongsak Nagadhana /123RF

Phong Nha-Ke Bang - Viêt Nam

Au Vietnam, le site de Phong Nha-Ke Bang est un lieu remarquable, comptant 300 cavernes aux formations rocheuses spectaculaires. Il est possible de randonner à travers le réseau de galeries de plus 70 kilomètres.

Le site de Phong Nha-Ke Bang au Viêt Nam - © Woramate Boonyavantang / 123RF

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données