Publié le 25/04/2020

#Transport #France

La compagnie aérienne Corsair souhaite reprendre ses vols outre-mer pour juin

Le directeur de la compagnie aérienne française Corsair a déclaré vouloir reprendre les vols pour les mois de juin et juillet. A l'arrêt depuis début mars, elle espère bien pouvoir relancer son activité et faire décoller ses avions depuis Paris-Orly. Une reprise qui risque donc de dépendre de la situation de l'aéroport, celui-ci n'ayant pas encore rouvert ses portes, mais reste à l'affût d'une annonce favorable du gouvernement.

Corsair se prépare à reprendre ses vols

© Leonard Zhukovsk/123rf

Corsair espère bien pouvoir reprendre du service pour cet été ! La compagnie aérienne compte sur le déconfinement du 11 mai, ainsi que sur une réouverture de l'aéroport d'Orly, pour relancer son activité le 12 juin. Pascal de Izaguirre, directeur de Corsair, a expliqué sur BFM TV qu'il "espérait relancer partiellement les vols dès le 12 juin 2020 au départ de sa base à l'aéroport de Paris-Orly"
Le directeur souhaite ainsi pouvoir relancer ses vols pour les DOM-TOM (Guadeloupe, Martinique, Réunion) qui ne sont actuellement desservis que par Air France et Air Austral. La compagnie compte desservir La Réunion à partir du 12 juin , Fort-de-France le 13 juin et Point-à-Pitre le 14 juin . Enfin, les vols reprendront le 23 juin pour Abidjan , le 25 juin pour l'île Maurice et le 3 juillet pour Montréal .
Néanmoins aucune date n'a encore été donnée pour la ligne vers Miami, le directeur ayant précisé que la compagnie s'adapterait à l'actualité géopolitique et sanitaire du moment. "Nous restons attentifs et à l'écoute des décisions des institutions gouvernementales avec lesquelles nous sommes en contact permanent".

La compagnie aérienne n'échappe pas aux conséquences du virus ainsi qu'à la crise qui frappe le secteur du tourisme. Corsair a ainsi dû se séparer de ses trois Boeing 747, un an plus tôt que la date prévue pour leur fin de circulation. Ces avions étaient notamment les seuls à pouvoir réaliser les trajets vers l'océan Indien dans les meilleures conditions, avec le plein de passager et le fret. Depuis avril la flotte n'est donc plus composée que de quatre Airbus A330. La compagnie a passé commande pour cinq A330-900 Neo pour remplacer les trois 747 qui ne voleront désormais plus.
L'aéroport de Paris-Orly a été fermé le 31 mars, à cause des restrictions de déplacements imposées dans le cadre de la lutte contre le covid-19. Son directeur Régis Lacote a expliqué qu'une reprise rapide des vols serait possible pour les compagnies, si les conditions nécessaires étaient réunies.