• Connexion
La Chine espionne les smartphones de ses touristes
Publié le 18/07/2019 193 partages

SociétéChine

Twitter Facebook 193 partages

Selon une enquête de trois journaux de référence, The Guardian (Royaume-Uni), le New York Times (Etats-Unis) et le Süddeutsche Zeitung (Allemagne), les douaniers chinois de la région de Xinjiang utilisent un logiciel espion pour extraire toutes les données personnelles des smartphones des touristes. Cette application intrusive collecte toutes les photos, les courriels, les textos et les applications installées du téléphone. Elle pourrait même suivre le touriste à la trace durant son séjour sur le territoire chinois. Pourquoi cette méthode ? Pékin chercherait des traces d'activité liées au terrorisme.

 

 
© Rafael Ben-Ari/Chameleons Eye / 123RF

Un malware au poste-frontière est-il possible ? Il semblerait que oui, selon une enquête réalisée par trois journaux réputés mondialement (Guardian, New York Times et Süddeutsche Zeitung). Les touristes souhaitant entrer en Chine par la frontière entre le Kirghizistan et la région du Xinjiang devront obligatoirement remettre leurs smartphones déverrouillés ainsi que d'autres appareils électroniques (comme les appareils photos) à la douane chinoise. Les objets sont ensuite amenés dans une pièce séparée puis rendus aux touristes quelques minutes plus tard. Entre-temps, la douane installe un logiciel intrusif qui permet de collecter les données des citoyens dans les smartphones. Photos, textos, courriels, vidéos, toutes les données sont enregistrées et scannées par la police.

Appelée MFSocket, l'application permet d'accéder aux fichiers image et audio, aux données de localisation, aux journaux d'appels, aux messages, ainsi qu'à l'agenda et aux contacts du téléphone, a déclaré Baptiste Robert, chercheur en sécurité. En le connectant à un ordinateur, il est possible d'extraire les données et les conserver. Ce logiciel enregistre notamment les messages, contacts, notes vocales, les précédentes géolocalisations, les pseudos en ligne, ou le nom du modèle et la marque de votre mobile.
Pourquoi une telle intrusion dans la vie privée ? La Chine souhaite renforcer sa sécurité et notamment se protéger contre les attaques de terrorisme. Pendant environ 10 ans, le pays a dépensé plus pour la sécurité intérieure que pour son budget de défense. Le pays a préféré investir dans le développement des techniques informatiques et en utilisant l'intelligence artificielle pour suivre les 1,34 milliard d'habitants de la Chine.

Encore aujourd'hui, il est impossible de savoir où se trouvent ce grand stockage de données personnelles, ni pour combien de temps elles seront conservées.
Enfin, il faut savoir que pour les citoyens chinois de religion musulmane qui vivent dans la région du Xinjiang, ont l'obligation d'installer sur leur smartphone une application espionne ressemblant à celle utilisée durant le passage de la douane à l'aéroport. Toute une procédure qui devrait selon la Chine, prévenir les menaces terroristes.

Autre article proposé par l'auteur