• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Pourquoi l'ouverture d'un nouveau musée à Berlin crée la polémique ?
Publié le 12/01/2021

CultureAllemagne

Twitter Facebook 56 partages

Inauguré "virtuellement" le 16 décembre 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, le nouveau musée Humboldt Forum de Berlin ne fait déjà pas l'unanimité. En cause ? Une collection d'art issue des anciennes colonies allemandes qui ne serait pas du goût de tout le monde. Explications.

© SHF / Photo: Christoph Musiol

Berlin ressuscite son château impérial

Après huit ans de travaux, le musée du Humboldt Forum a enfin pris place dans l'ancien Palais des rois de Prusse, reconstruit à l'identique et situé sur l'île des Musées (la Spreeinsel) au centre de Berlin.

Cet édifice, symbole de la puissance des rois de Prusse, était la résidence principale des Hohenzollern, de riches princes colonisateurs jusqu'à la chute de l'Empire allemand en 1918. Incendié en 1945 à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, il est rasé en 1950 par le gouvernement de la République Démocratique Allemande (RDA).

En 1976, on construisit à sa place le Palais de la République, siège du parlement est-allemand, mais qui disparaîtra à son tour en 2008, détruit pour cause d'amiante.

En 2013, le chantier de construction à l'identique de l'ancien château des rois de Prusse à l'endroit même où il se trouvait est lancé. Une enveloppe de 600 millions d'euros permet à l'architecte italien Franco Stella, de construire un clone de l'ancien palais historique.

Les mêmes façades baroques et l'immense coupole sont érigées à l'aide de dessins et de photos de l'époque, puis une quatrième façade contemporaine y est accolée.

L'intérieur de 40 000 mètres carrés est moderne, et abrite en plus du musée des civilisations, des restaurants, une bibliothèque, des salles d'expositions et de conférences.

© SHF / Photo: Christoph Musiol

Ouverture sur fond de polémique coloniale

A peine le projet fut dévoilé qu'il faisait déjà débat. D'une part, certains Berlinois étaient réfractaires sur la démolition de l'ancien Palais de la République, voyant une part de l'histoire des habitants de l'Allemagne de l'est tomber aux oubliettes.

D'autre part, le Forum Humboldt abrite désormais les collections provenant du Musée ethnologique et du Musée d'art asiatique de Berlin. 20 000 pièces originaires d'Afrique, d'Océanie et d'Asie, issues des anciennes colonies allemandes, pour la plupart dérobées lors de pillages durant l'époque coloniale.

Parmi eux, des bronzes du Bénin, des sculptures métalliques dépouillées par les Britanniques dans la capitale de l'ancien royaume du Bénin (aujourd'hui intégré au Nigéria) et dispersées dans plusieurs musées européens dont Berlin. 
Peu de temps avant l'ouverture du musée, le Nigéria a ainsi réclamé la restitution de ces bronzes fabriqués entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

D'autres requêtes provenant de conservateurs de musées outre-Rhin auraient également été formulées afin de rendre aux anciennes colonies leurs ?uvres d'art.

Pour l'heure, le musée Humboldt Forum reste fermé en raison du confinement lié à la pandémie de Covid-19. L'ouverture au public est prévue au printemps 2021.

© SHF / Photo: Alexander Schippel