• Connexion
Les plus belles photos d'oasis au Maroc
Publié le 20/05/2019

NatureMaroc

Twitter Facebook 439 partages

Au Maroc se succèdent palmeraies verdoyantes, vergers et roseraies. Il existe aussi des petits jardins artificiels entièrement façonnés par la main de l'Homme. Dans le désert, cet endroit du monde où rien ne pousse, ces oasis sont de réelles sources de vie. Elles ont un rôle important dans les routes empruntées par les caravanes des nomades.

  • Twitter
  • Facebook
  • L'oasis de la Gorge de Todgha à Ouarzazate
    L'oasis de la Gorge de Todgha à Ouarzazate

    La vallée de Todgha se situe à168 km de Ouarzazate et à 160 km d'Erfoud. L'oasis se déroule comme un ruban de verdure de 20 kilomètres.

  • Les plaines et les montagnes de l'oasis de Tineghir
    Les plaines et les montagnes de l'oasis de Tineghir

    Située à 160 km de Ouarzazate, cette immense oasis s'étend sur environ 30 km, coincée entre deux massifs montagneux.

  • L'oasis de Tafilalet traversée par l'Oued Ziz
    L'oasis de Tafilalet traversée par l'Oued Ziz

    Cette oasis permet la culture d'arbres fruitiers et de céréales comme le blé, l'orge, l'avoine et la luzerne.

  • L'Oasis de Fint à 15 km de Ouarzazate
    L'Oasis de Fint à 15 km de Ouarzazate

    Fint, qui signifie « cachée » en berbère, décrit bien cette oasis. Le lieu est dissimulé à 1200 mètres d'altitude. Cette végétation d'un vert très puissant contraste avec le noir des roches volcaniques de la région.

  • Les oasis de la vallée du Dadès
    Les oasis de la vallée du Dadès

    La vallée du Dadès se situe entre Boumalne et Imdiazen. Pour son nombre impressionnant de maisons, la vallée est aussi appelée « la route des mille kasbahs ».

1

Surgissant au pied d'une montagne ou en plein désert, l'oasis conjugue tranquillité, promesse de vie et cultures. Au Maroc, plusieurs oasis ont vu le jour grâce à la main de l'Homme. Les systèmes d'irrigation ont permis d'y faire pousser des palmiers-dattiers à perte de vue. Aux alentours des villages aux terres rouges ou ocres, les oasis sont des lieux d'excursions prisés. Chargées d'histoire, elles ont vu passer des caravanes de nomades à la recherche de fraîcheur.

Pourtant aujourd'hui les oasis sont en dangers, elles ont perdu de leur poésie. Le pays à 93% aride et semi-aride est confronté depuis une dizaine d'année à une sécheresse aiguë. L'augmentation des températures a donc un impact sur la disponibilité de l'eau et les cultures. Certaines des oasis sont parfois abandonnées.

Autre article proposé par l'auteur