• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Publié le 02/05/2021

#Culture #Egypte

L'oasis de Siwa et sa citadelle, destination éco-responsable

L'oasis de Siwa tient toujours ses promesses de destination authentique, depuis son ouverture aux touristes, il y a plus de 40 ans. Reconnue réserve naturelle depuis 2002, c'est un autre type de tourisme que met en avant les autorités de cette ville, avec comme point de départ, la restauration de la forteresse Shila. Se rendre à Siwa, c'est viser un tourisme plus responsable, avec en bonus la sensation d'entrer dans un conte des mille et une nuits et ne plus vouloir en sortir.

© Sergey Mayorov/123RF

Shali, la citadelle protectrice, un héritage unique

Dominant l'oasis, cette forteresse perchée sur un massif, a été construite au XIIIe siècle afin de protéger les Berbères de l'invasion bédouine. En 1926, après trois jours de fortes pluies, suivi de son effondrement, les Siwis ont dû la quitter et trouver un autre lieu de vie. Avec l'aide de l'Union européenne, la restauration de cette ruine chargée d'histoire, a débuté en 2018 et s'est achevée en 2020. L'intention de départ était de faire revivre cette partie de l'histoire égyptienne, avec en plus l'ambition de faire de cette destination, un haut lieu du tourisme responsable.

Le saviez-vous ? La citadelle a été construite en karchif, un matériau ancestral très isolant fait à partir de mélange d'argile de pierre et de sel extraits des lacs qui bordent l'oasis. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Siwa_Travelista?? (@siwa_travelista)

L'Oasis de l'écotourisme

L'oasis de Siwa a ouvert ses portes aux touristes dans les années 80 après la construction d'une route reliant Siwa au littoral méditerranéen et la ville de Marsa Matrouh. Situé à 560 km du Caire, à l'extrême ouest de l'Egypte, ce havre idyllique et authentique séduit les voyageurs à la recherche d'authenticité et de tranquillité. À Siwa, on est loin d'un tourisme de masse, lorsqu'on franchit ses portes, on en prend plein les yeux grâce au magnifique décor fait de palmeraies, lacs à forte teneur en sel, oliveraies et dattiers. Hormis toutes ces richesses naturelles, les 30 000 habitants ont la chance de réunir différentes traditions, le brassage culturel libyen, égyptien et grecque est leur bien le plus précieux. 

Le saviez-vous ? Contrairement aux autres déserts, Siwa n'abrite pas de chameaux. Les bêtes sont menacées par une espèce de mouche nuisible pour elles. Les ânes sont donc les principaux animaux des locaux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Safie Muhammad (@gerbera2005)

Le bain de Cléopâtre

Les eaux thermales font partie des richesses de la ville, on leur attribue même des vertus médicinales : les rhumatismes, psoriasis, etc. La plus connue et appréciée est la piscine circulaire du nom de "bain de Cléopâtre", il se dit que la souveraine y aurait nagé. Il existe des endroits pour manger et boire juste à proximité de la piscine, un lieu tranquille qui porte également un autre surnom : bain du soleil pour sa particularité à être chaude la nuit et fraîche en journée.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Monir (@monir_1974)

Le lac Siwa

La forte teneur en sel du lac fait flotter les baigneurs. Le coucher de soleil est l'une des raisons principales de son attrait touristique. Les guides conduisent à ce lieu les touristes à des horaires précis, pour profiter d'un repas, d'une baignade dans la cavité d'eau à proximité et conclure par le mythique et renversant coucher de soleil.

Le temple d'Oracle

Ce temple a été conçu au VIe avant J.C., s'y rendre c'est marcher sur les traces d'Alexandre le Grand, fils de Zeus. L'histoire raconte que pour avoir confirmation du lien de parenté avec le Dieu grec, il alla consulter l'oracle d'Amon. Le pharaon Alexandre est enterré à Siwa, comme il l'avait demandé de son vivant.

Le saviez-vous ? Dans l'antiquité, il était coutume de consulter les oracles avant de prendre une décision importante ou connaître la véracité d'une chose.


© Sergey Mayorov/123RF

La montagne de la mort

Dans cette nécropole nommée Gebel-el-Mewta, construite des siècles en arrière sur une colline, se trouvent plus de 1500 tombes. De nombreux sarcophages ont été pillés, des allumettes et bijoux ont été retirés et vendus. Jusqu'à ce jour, il reste encore des tombes qui n'ont pas été fouillées par les archéologues.

Informations pratiques

Comment y aller ?

C'est un peuple très accueillant, mais le respect de leur tradition est primordial pour passer un séjour agréable.

  • Nager avec un short et un tee-shirt
  • Se couvrir les épaules qu'on soit homme ou femme


Hébergements

Adrere Amellal : il n'y a ni électricité ni connexion internet dans cet hôtel de luxe loin de tout. Malgré tout, il a tout le confort d'un hébergement étoilé et a reçu la visite de personnalités : Gérard Depardieu, le prince Charle, la reine de Belgique, etc.

Dream lodge hotel Siwa Lodge : ce bel hôtel est hors du centre-ville, il est paisible avec un très beau jardin et une piscine. Ses chambres sont spacieuses et confortables.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Adrère Amellal (@adrereamellalsiwa)

Restaurants

Siwa Shali Restaurant : les plats savoureux de ce restaurant sont cuisinés à partir de produits biologiques cultivés dans le jardin.

Abdu restaurant : sa carte est variée, avec des plats typiques du pays, et quelques mets occidentaux. Un très bon rapport qualité prix même si la présentation des assiettes n'est pas la meilleure, le goût y est.

Autres articles proposés par l'auteur