Publié le 20/01/2021

#Nature #Irlande

Côtes sauvages, falaises vertigineuses, sur les traces de l'Irlande de Joe Biden

Dans cet article

  • L'Irlande, terre natale des Biden
  • Ballina, l'authentique
  • L'île d'Achill, la sauvage
  • Clew Bay, l'Irlande sacrée
  • Wesport, le charme irlandais
  • Infos pratiques

Ce mercredi 20 janvier 2021, Joe Biden, deviendra officiellement le 46e président des États-Unis. Il prêtera serment à Washington lors de la traditionnelle cérémonie d'investiture. Mais le saviez-vous, le nouveau locataire de la Maison Blanche a des origines irlandaises ! Une partie de sa famille a vécu sur la côte ouest de l'Irlande, où la nature sauvage est reine. Direction le comté de Mayo, une région où les paysages sont à tomber.

© Tourisme Irlandais

L'Irlande, terre natale des Biden

« Je ne comprends pas pourquoi ma famille est partie d'ici », a déclaré avec le sourire Joe Biden, lors d'une visite sur l'île d'Emeraude en 2017. Et à voir la beauté naturelle et sauvage de l'Irlande, on est plutôt d'accord avec le candidat démocrate.

Si le successeur de Donald Trump à la tête des États-Unis, s'est rendu en terres irlandaises, c'est parce que ses ancêtres ont vécu ici. Plus précisément à Ballina, sur la côte ouest du pays dans le comté de Mayo. C'est là, qu'Edward Blewitt, l'arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père du nouveau président américain, a grandi. Lors de la famine irlandaise dans les années 1840, ce dernier décida d'émigrer en Amérique. Qui aurait cru que ce choix changerait un jour l'Histoire.

Plus d'un siècle plus tard, les habitants de Ballina ont laissé éclater leur joie au moment de la victoire de Joe Biden en novembre 2020 ! Ils espèrent d'ailleurs revoir au plus vite « l'enfant du pays ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par The New York Times (@nytimes)

Ballina, l'authentique

Voilà pour la petite histoire du plus Irlandais des présidents américains. Si à présent l'envie vous dit de parcourir l'Irlande de Joe Biden, le comté de Mayo devrait satisfaire vos envies de contrées sauvages. Commencez donc par Ballina. Ville de pêcheurs, on dit qu'ici le saumon est l'un des meilleurs du pays. Aux alentours, de nombreuses ruines et des abbayes. Très prisé des voyageurs, le dolmen de Ballina, à l'ouest de la ville, mesure plus de 2 m et son accès est gratuit. Enfin, tout près, Kilalla Bay est parfaite pour flâner en famille sur de très belles plages.

À faire : au mois de juillet, Ballina vit au rythme du Ballina Salmon festival. De nombreuses festivités : musique, concert, feu d'artifice, danses irlandaises, compétitions sportives, etc., se déroulent pendant une dizaine de jours.

© Ballina / Tourisme Irlandais

L'île d'Achill, la sauvage

S'il y a bien un trésor à découvrir dans cette région, c'est l'île d'Achill, la plus grande d'Irlande (environ 24 km de large et 19 km de long). Ses plages, ses falaises abruptes, ses paysages, sont à couper le souffle. On appréciera notamment Keem Bay à l'ouest de l'île. Cette belle plage de sable fin avec son eau turquoise semble tout droit sortie d'une carte postale.

Pour les plus courageux (et les plus en forme), pourquoi ne pas tenter l'ascension du Croaghaun, la plus haute montagne de l'île (668 m). Au sommet, le panorama vaut le détour. Un parcours conseillé aux randonneurs aguerris.

© Keem Bay / Tourisme Irlandais

Se rendre sur l'île d'Achill :

En bus : la compagnie Eireann relie l'île au départ des villes de Castlebar et Wesport. La plupart du temps, les bus partent en fin d'après-midi. Comptez entre 45 minutes et 1 h de trajet.

En train : il n'y a pas de gare sur l'île, toutefois les stations les plus proches sont celles de Castlebar et Wesport.

À vélo : au départ de Westport ou Newport, une piste cyclable la « Great Western Greeway », permet d'aller sur Achill.

Clew Bay, l'Irlande sacrée

Le comté de Mayo et sa côte appelée the West Atlantic way, regorge de trésors naturels. Clew Bay le confirme. Cette superbe baie compte 365 petits îlots ! Les Irlandais disent d'ailleurs qu'il y en a un pour chaque jour de l'année.

Croagh Patrick, la montagne sacrée d'Irlande, surplombe la baie. Pour l'anecdote, elle a été nommée ainsi en l'honneur de Saint-Patrick qui effectua ici les 40 jours de jeûne du carême. Beaucoup de pèlerins font chaque année l'ascension (plutôt ardue) de la montagne. Et après l'effort, le réconfort : au sommet, la vue sur Clew Bay est inoubliable.

À savoir : plusieurs ferries permettent de découvrir Clew Bay et ses différents îlots.

Wesport, le charme irlandais

Pour une ambiance chaleureuse, rendez-vous à Wesport, une station balnéaire à 1 h de Ballina. Les Irlandais aiment venir ici pour déguster la cuisine locale dans les nombreux pubs et restaurants, le tout accompagné de musique traditionnelle. De plus, Wesport est le point de départ vers de nombreux sites du comté comme l'île d'Achill ou Croagh Patrick.

© Wesport / Tourisme Irlandais

Infos pratiques

Comment se rendre en Irlande ? Plusieurs aéroports français desservent l'Irlande vers Dublin, Belfast ou encore Cork. Le ferry permet d'arriver en voiture, qui reste le meilleur moyen de visiter le comté de Mayo en toute liberté. N'oubliez pas de conduire à gauche !

Des trains en provenance de Dublin arrivent à Bellina ou encore Wesport (environ 3 h 30 de trajet).

Les bus sont également une solution. Toutes les infos sur : www.buseireann.ie