• Connexion
Aux Philippines, Boracay s'ouvre de nouveau aux touristes après 6 mois de fermeture
Publié le 06/11/2018

NaturePhilippines

Twitter Facebook 212 partages

Aux Philippines, le gouvernement a décidé de rouvrir l'île de Boracay aux touristes. Celle-ci avait été fermée pendant six mois, à cause des dégradations infligées par le tourisme de masse. Le président Rodrigo Duterte avait même parler de l'île comme d'une " fosse septique. " Mais attention, l'île rouvre mais ne compte pas devenir le même dépotoir qu'avant. Les règles désormais, sont nombreuses et strictes.

Jusqu'à deux millions de visiteurs par an. Ce sont les chiffres enregistrés pour cette île du centre des Philippines, durant ces dernières années. Boracay et ses plages paradisiaques faisaient rêver nombre de vacanciers et ça, l'industrie du tourisme l'a très vite remarqué. Résultat : le secteur a engendré un milliard de dollars par an... Et les conséquences qui vont avec.

La Thaïlande aussi ferme certains sites pour preserver l'environnement

La Thaïlande aussi ferme certains sites pour preserver l'environnement
© shalamov/123RF

Le gouvernement a donc pris la décision de fermer l'île pendant six mois pour faire place nette. Maintenant que l'île rouvre, les règles du jeu changent. Pas plus de 19 200 touristes en même temps ; évacuation de vendeurs à la sauvette, bâtisseurs de châteaux de sable et autres masseuses ; destruction des constructions illégales ; fermeture de 400 hôtels irrespectueux des réglementations environnementales ; interdiction de boire et de fumer sur les plages... En somme, on veut ici du tourisme durable.

Même les célèbres Laboracay, ces grandes fêtes organisées sur les plages le premier jour de mai (semblables à la Full Moon Party en Thaïlande) ont été supprimées. Enfin, les avions et les bateaux seront désormais moins nombreux. En conséquence, certains sites des Philippines prennent les devants et baissent leur fréquentation touristique, comme l'île de Cebu.