• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
L'Autriche n'accueillera que les touristes provenant de pays aux faibles taux de contaminations
Publié le 30/04/2020

SociétéAutriche

Twitter Facebook 143 partages

Préparant déjà son déconfinement, grâce à une gestion précoce de la crise sanitaire, l'Autriche a fait savoir qu'elle fermait ses frontières aux touristes étrangers pour une durée indéterminée. Celle-ci compte opérer une réouverture progressive,étape par étape, avec des exceptions pour les pays dont les taux de contamination sont suffisamments faibles.

L'Autriche ne sera pas ouverte à tous pour les vacances

L'Autriche ne sera pas ouverte à tous pour les vacances
©jakobradlgruber/123RF

Si vous aviez prévu de visiter Vienne pour les vacances, il faudra passer votre tour ! Le ministre des Affaires étrangères autrichien, Alexander Schallenberg, a déclaré que le pays se concertait avec certains de ses voisins européens, pour interdire l'accès aux touristes étrangers."Nous allons trouver une solution ensemble avec nos pays partenaires et la Commission européenne, si un démarrage prudent du tourisme estival est envisageable". Si une ouverture prudente et progressive est possible, celle-ci ne concernera que les pays pouvant se targuer d'avoir l'épidémie sous contrôle, comme son voisin allemand.
"La liberté de mouvement restera limitée dans les prochains mois. Mais avec des pays, comme l'Allemagne, qui se situent en bonne position, il y aura une possibilité concrète d'accords bilatéraux " a déclaré la ministre autrichienne du tourisme Elisabeth Koestinger.

Une infection rapidement maîtrisée

Du fait de sa frontière commune avec l'Italie, l'Autriche a été l'un des pays les plus rapidement frappés par le virus. Une contamination précoce d'autant plus qu'au sein du pays se trouve la station de ski d'Ischgl, un des foyers propagateurs de l'infection en Europe. Néanmoins, l'Autriche a réagit de manière très rapide dès le début de l'épidémie. Avec 2 cas recensés le 10 février dans la région du Tyrol, celle-ci a commencé à prendre des mesures le 10 mars en interdisant les rassemblements. Dans les jours qui ont suivi , le pays a imposé un des plans de confinement national les plus dur en Europe, avec une fermeture totale du pays le 15 mars.
Avec un peu plus de 12 580 personnes guéris sur 15 310 cas confirmés, la crise semble être sous contrôle en Autriche . De bons résultats qui lui ont permis de commencer à préparer un déconfinement progressif, en rouvrant notamment des commerces non essentiels. Les écoles rouvriront à partir du 4 mai et les restaurants dans le courant du mois.