• Connexion
L'ancien appartement de Jimi Hendrix reconverti en musée
Publié le 19/02/2016 105 partages

CultureRoyaume-Uni

Twitter Facebook 105 partages

Jimi Hendrix, le guitariste emblématique des années 60 résidait dans un appartement cosy de la capitale britannique. Plus de 45 ans après la mort du musicien, son ancien logement londonien ouvre au public.

Les temps ont changé, mais pas cet appartement. Lui, est resté intact, comme figé dans les années 60. Niché dans le quartier de Mayfair à Londres, le cocon d'une légende incontestée de la musique, Jimi Hendrix, vient d'être transformé en musée. Oui, désormais le 23 Brook Street est ouvert au grand public.

Débarqué de Seattle en 1966, Hendrix décrivait lui-même cet appartement comme «la seule maison qu'il ait jamais vraiment eu». Il le partageait avec sa petite-amie de l'époque, Kathy Etchingham, une DJ. Celle-ci était d'ailleurs présente pour l'inauguration du musée. Un musée accessible depuis le 10 février dernier pour 7,50 livres (environ 10 euros) par personne et qui peut accueillir jusqu'à 20 visiteurs en son sein.

« La journée commençait à 15h »

« La journée commençait à 15h »
© Andy Rain

De retour dans son ancien lieu de résidence, Kathy s'est quelque peu confiée à la BBC sur cette période révolue de sa vie. «Une journée typique pour nous, ici, commençait vers 15 heures, ou plus tard, nous n'étions pas des lève-tôt. Le soir, on prenait quelque chose à manger dans le restaurant en bas, on écoutait de la musique, on regardait des films en noir et blanc, des trucs très ordinaires», se souvient la compagne de la star.

Le cocon créatif d'Hendrix

Le cocon créatif d'Hendrix
© medium.com

Les deux tourtereaux avaient fait connaissance le jour de l'arrivée de Jimi à Londres. C'est la jeune femme qui lui inspire alors des morceaux tels que «The Wind Cries Mary», «Fox Lady», «1983? (A Merman I Should Turn To Be)» ou encore «Send My Love to Linda». Le compositeur déménage finalement en 1969 avant de mourir moins d'une année plus tard d'une overdose de barbituriques à l'âge de 27 ans.

Alors fans inconditionnels de Jimi Hendrix (ou pas d'ailleurs) de passage à Londres, vous savez maintenant où faire escale lors de vos futurs séjours !

A lire aussi

Top 10 des festivals de musique dans des lieux hors du commun
Lanzarote ouvre le premier musée sous-marin d'Europe