Les manifestations des gilets-jaunes empêchent l'aéroport de la Réunion de fonctionner
Publié le 21/11/2018 5673 partages

TransportRéunion

Twitter Facebook 5673 partages

Alors que les manifestations et barrages des gilets jaunes font débat en France, la Réunion n'est pas exemptées des problèmes liés à ces revendications. Sur l'île, on attend plus que le lancement de la loi Martiale... Du mardi 20 novembre au vendredi 23 novembre, le préfet de l'île a instauré un couvre feu à 23h en ville et a annoncé la fermeture de l'aéroport dès 18h.

Les gilets-jaunes, rouges de rage

Les gilets-jaunes, rouges de rage
©David Molina/123RF

Le tourisme risque d'en pâtir mais les manifestants n'en ont que faire. La grogne des gilets-jaunes a gagné l'île de la Réunion avec une férocité rare. Alors que de nombreuses échauffourées ont éclaté lors des différents barrages des gilets-jaunes, le préfet a pris des mesures fortes pour tenter de regagner le calme. Tandis qu'un couvre-feu, à 23h, a été instauré jusqu'au vendredi 23 novembre, la préfecture a donné l'ordre de fermer l'aéroport Roland Garros de Saint-Denis de la Réunion entre 18h mardi et de 16h mercredi. Le message, adressé aux touristes en voyage est clair : « En raison des différents mouvements, l'aérogare passagers ferme ce jour à 16h et rouvrira demain à partir de 6h15. Les horaires des vols ont été modifiés, merci de vous rapprocher de votre compagnie aérienne.»

Parmis les compagnies les plus touchées, Air Austral a dû modifier tous ses plans de vols et horaires pour mardi. La compagnie australienne - et les autres - recommandent à leur passagers « de prendre les précautions nécessaires pour se rendre au plus tôt jusqu'aux aéroports. » XL Airways et Corsair ont aussi dû décaler plusieurs vols à destination de Paris et Marseille. En raison des difficultés de circulation, le préfet de La Réunion a décidé de la fermeture des crèches, des établissements scolaires (maternelles, primaires, collèges et lycées) publics et privés sous contrat pour la journée de mardi 20 novembre 2018. Selon Linfo.re, le préfet de La Réunion a aussi annoncé l'interdiction de circuler de 21h à 6h jusqu'à vendredi, dans les 13 communes "les plus concernées".