• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
L'aéroport de Hong Kong teste une cabine de désinfection pour les passagers
Publié le 06/05/2020

TransportHong Kong

Twitter Facebook 67 partages

La crise sanitaire liée au coronavirus va totalement changer notre façon de voyager. Après avoir imaginé des séparations en plexiglas pour les avions et imposé des tests sanguins aux voyageurs de la compagnie Emirates, c'est cette fois-ci l'aéroport de Hong Kong qui a mis en place une cabine de désinfection pour ses passagers.

L'aéroport international de Hong Kong

L'aéroport international de Hong Kong
© Leung Cho Pan / 123RF

Alors que les mesures de déconfinement vont être assouplies, la ville de Hong Kong reste prudente face à la menace de propagation du virus par les voyageurs. En plus des mesures strictes imposées comme les tests de dépistage obligatoires, les passagers devront désormais se soumettre à une désinfection intégrale.

Efficace en 40 secondes

Depuis quelques semaines, l'aéroport de Hong Kong, en Chine, teste auprès des employés une nouvelle machine nommée "CleanTech". Une fois le passager à l'intérieur de la cabine, sa température est prise automatiquement, et il reçoit des pulvérisations de produit anti-microbien sur la peau et les vêtements. Le processus dure 40 secondes et permet de tuer toutes les traces potentielles du virus.

Des équipements de haute technologie

En plus de ces machines, les autorités aéroportuaires ont déployé des robots autonomes qui ont pour but de désinfecter les espaces publics. Grâce à l'utilisation des ultraviolets, ils peuvent stériliser 99 % des surfaces et ainsi limiter la propagation du virus. Également, les employés de l'aéroport testent des pulvérisateurs de revêtement antibactérien pour désinfecter les installations et les surfaces les plus exposées telles que les sièges, comptoirs ou les toilettes.

Hong Kong, la ville qui ne dort jamais

Hong Kong est une région administrative spéciale de Chine qui compte 7 millions d'habitants : c'est l'une des villes les plus denses au monde ! Autrefois Britannique, la ville a rejoint la Chine en 1997. Formé par plusieurs îlots, par l'île de Hong Kong et la presqu'île de Kowloon, le territoire est un centre industriel et financier majeur dans la région Asie-Pacifique. Animée de jour comme de nuit, entre les trottoirs surpeuplés, les klaxons et la foule des marchés, il est parfois difficile de se faire une place dans cette ville où tout est démesuré, plus grand, et plus haut. Pourtant, derrière ses gratte-ciels futuristes, ses bureaux, commerces et néons, la ville chinoise a conservé un paysage traditionnel, un mélange de la tradition chinoise et de la modernité héritée des Britanniques, avec ses marchés populaires, et ses temples et maisons anciennes.

Info : le nom de la ville signifie en chinois "le port parfumé" : avant que Hong Kong ne devienne la ville aux mille gratte-ciels, son port servait de ravitaillement pour les bateaux qui transportaient thés, plantes et épices. Ainsi, une douce odeur d'épices parcourait les rues de la petite ville.

On aime : Un paysage urbain exceptionnel, et le contraste entre la ville et la verdure, le territoire étant composé à 70 % d'une nature très préservée.

On aime moins : Le climat humide en permanence, et les embouteillages liés à la forte population de la ville.

Etonnante Hong Kong