• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
J'ai testé pour vous : dormir dans un hôtel capsule (et c'était pas mal !)
Publié le 12/01/2021

InsoliteJapon

Twitter Facebook 158 partages

Dormir dans une capsule ça vous dit ? Ce genre d'hôtels, très présents au Japon, se développent un peu partout dans le monde. Souvent bien placés, pratiques et avec un prix attractif, ces établissements insolites attirent de nombreux voyageurs. Comment se passe une nuit dans une capsule ? J'ai testé pour vous et j'en garde un très bon souvenir !

© James Kelley/123RF

Une invention japonaise

Pour commencer un peu d'histoire. Le tout premier hôtel capsule a vu le jour au Japon en 1979, à Osaka dans la région du Kansai.

Le Capsule Inn Osaka, c'est son nom, a été imaginé par l'architecte Kisho Kurosawa, et se trouvait dans le quartier très fréquenté d'Umeda. À l'époque, cet hôtel d'un nouveau genre a attisé la curiosité.

Le concept ? Dans un caisson, un lit pour une personne avec une petite télévision couleur, un réveil et l'air conditionné. Les capsules sont collées les unes aux autres et mesurent 2 m de long environ sur un peu plus d'1 m de large. Il y a un espace pour les hommes et un autre pour les femmes. Les toilettes et les salles de bain sont communes.

Au début, le public ciblé était notamment les salarymens ou les personnes qui avaient besoin d'une chambre après avoir raté le dernier train. C'est d'ailleurs encore le cas aujourd'hui. Plus de 40 ans plus tard, les voyageurs du monde entier se plaisent à dormir le temps d'une nuit dans une capsule pour vivre une expérience hors du commun.

Dormir dans une capsule ? Testé et approuvé

« On dirait un cercueil », pour être honnête, c'est la première chose à laquelle j'ai pensé quand j'ai envisagé de dormir dans un hôtel capsule lors d'un voyage au Japon. Mais la curiosité a pris le dessus et j'ai sauté le pas ! C'est à Osaka que j'ai réservé ma "chambre", dans le Capsule Astil Hotel, dans le quartier touristique de Dotonbori. Le prix était très intéressant (à partir de 15 euros/nuit), et ce critère n'est pas négligeable lors d'un voyage en solo.

J'ai choisi d'y rester une nuit. Une fois sur place, j'ai été assez surprise du rapport qualité/prix de la capsule située à l'étage dédié aux femmes. Le dortoir, à la lumière tamisée, était propre et calme. J'ai pu laisser ma valise dans un vestiaire en toute sécurité. La capsule en elle-même se refermait avec un store (il se clôturait avec une clé). À l'intérieur, le nécessaire pour dormir : le lit (déjà préparé), un coussin et une couette. Enfin, je disposais d'une télévision, de la climatisation, d'un réveil et d'une prise. Quant aux parties communes, là aussi, elles étaient clean. Malgré mon appréhension du départ, la nuit s'est bien passée dans un confort total.

Conseil : les hôtels capsules sont la plupart du temps bon marché et parfaits pour des petits séjours de 1 à 3 nuits. Pensez à bien réserver à l'avance.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ??? (@_d__h_____)

Quand la capsule se modernise

Depuis cette première fois plutôt satisfaisante, j'ai réitéré l'expérience dans d'autres villes japonaises. J'ai d'ailleurs constaté une nette évolution des hôtels capsules. Lors de mon dernier séjour, au Millennials de Kyoto, ma capsule contenait un lit double qui se transformait en canapé, avec de grands rangements en dessous pour les bagages. Une version 2.0 de la capsule, ultra-moderne, puisqu'un smartphone était fourni. Ce dernier permettait de tamiser et éteindre la lumière, mettre le réveil et déplier le lit !

Infos pratiques : cet hôtel est particulièrement bien situé, à quelques minutes à pied des quartiers emblématiques de Kyoto, comme Gion. Côté prix, cela dépend de la période, comptez 30 euros pour une capsule simple. Un tarif ici un peu plus élevé que la capsule "traditionnelle".

Milan, Amsterdam, les capsules débarquent en Europe

Pas besoin de partir au Japon pour dormir dans une capsule. Si plusieurs aéroports se sont dotés d'hôtels de transit ressemblant à des petites cabines, les capsules s'exportent en Europe. Pour l'instant, en France, le concept ne s'est pas vraiment encore développé. Mais d'autres villes européennes ont d'ores et déjà leurs hôtels capsules. C'est le cas de Milan, Prague ou encore Amsterdam où le City Hub rencontre un grand succès. Ses capsules au design futuriste semblent tout droit sorties d'un bon Star Wars. Prêts pour l'embarquement ?

Quelques hôtels capsules :

The City Hub à Amsterdam,

Ostelzzz à Milan,

Capsule Hotel Lucerne en Suisse,

1st Prague Capsule Hotel Old Town.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par CityHub (@cityhub)