• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
On a testé pour vous : la croisière sur le Bosphore
Publié le 29/10/2019

CultureTurquie

Twitter Facebook 15 partages

Se balader dans les quartiers d'Istanbul, c'est déjà une aventure en soi. Mais découvrir l'étendue de la ville grâce à une croisière sur le Bosphore, âme d'Istanbul, c'est encore autre chose. Alors que le bateau vogue sur le détroit qui sépare l'Europe de l'Asie et relie la mer Noire à la mer de Marmara, université, palaces ou encore, demeures typiques se laissent apercevoir.

La matinée est déjà bien entamée et le soleil est au rendez-vous. Une météo idéale pour une petite croisière. Et quelle croisière ! Sur le Bosphore, séparation (ou trait d'union?) géographique naturelle de l'Asie et de l'Europe. Ce n'est pas pour rien qu'Istanbul est également appelée " la ville aux deux continents. " Direction donc le terminal de ferry Eminonu, sous le pont de Galata.

Aujourd'hui, on compte 3 ponts

Aujourd'hui, on compte 3 ponts
©Tetyana Kochneva/123RF

Le bateau attend à quai et, à peine sommes-nous à bord, qu'il démarre pour une longue traversée sur l'eau turquoise de ce canal de 32 km de long, sublimée aujourd'hui par les rayons du soleil. Très vite, les deux rives se dévoilent et laissent découvrir chacune leurs précieux biens. Nos regards jonglent, hypnotisés, entre l'Orient et l'Occident, reliés aujourd'hui par trois ponts.

L'université de Galarasaray, le palace de Dolmabahçe ou encore, les fameux yali, ces superbes maisons de bois, datant de l'Empire Ottoman, sont les atouts de la rive occidentale tandis que, côté Orient, les tours futuristes laissent deviner une partie bien plus moderne d'Istanbul. Le plus étonnant : les deux forteresses : Rumeli Hisar?, côté européen et Anadolu Hisar? côté asiatique.

Pas moins de 32 km pour le détroit

Pas moins de 32 km pour le détroit
©whitelacephotography/123RF

C'est ainsi que les heures défilent, le long de ce détroit qui dévoile des monuments somptueux, parfois inaccessibles autrement que par bateau, et des ponts colossaux, symboles de l'union des deux continents. On est même un peu triste lorsque vient poindre le quai. La traversée se termine, tandis que quelques dauphins se donnent en spectacle pour nous dire au revoir.