Bretagne : une eau orangée vient perturber les vacanciers !
Publié le 11/07/2018 215 partages

SécuritéFrance

Twitter Facebook 215 partages

Sur les plages, les vacanciers connaissent bien le drapeau orange, signe de baignade dangereuse. Par contre, ils sont moins familiers aux eaux orangées, comme ce fût le cas sur des plages du Finistère, samedi 7 juillet. Dans ce département breton, la baignade a même été interdite aux plagistes par mesure de précaution. Finalement, il s'agissait d'une simple prolifération de phytoplanctons, sans danger pour les baigneurs. Un phénomène étonnant imputable au réchauffement climatique.

Sur les plages du Finistère, le drapeau rouge, interdisant toute baignade, a été déployé à cause d'une eau orange, samedi 7 juillet. L'alerte tombe ironiquement le premier jour des départs en vacances. Après analyse, il s'agissait de phytoplanctons formant des amas d'algues colorées au bord de l'eau. En décomposition, ces plantes restent totalement inoffensives pour les nageurs.

« Des nappes d'eaux colorées orange à rouge pourraient apparaître sur le littoral du Morbihan les prochains jours, comme cela a été le cas dans le Finistère », a indiqué la préfecture du Morbihan, autre département breton, susceptible d'attirer ces végétaux encombrants.

Les plages du Finistère et du Morbihan touchées

Les plages du Finistère et du Morbihan touchées
©Radu Razvan 2018 / 123RF

À l'instar d'autres phénomènes mystérieux, cette invasion végétale et colorée serait à mettre au crédit du réchauffement climatique.

Plus de peur que de mal pour les petits baigneurs de Bretagne qui peuvent reprendre leurs activités aquatiques, sans craintes. Il est toutefois conseiller de prendre une douche après la baignade et d'éviter les zones orangées. On se garde donc de se prendre pour Moïse et de tenter de séparer la mer...orange.