• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
En Inde, un homme se déguise en pilote pour voyager gratuitement
Publié le 05/12/2019

InsoliteInde

Twitter Facebook 155 partages

Rajan Mahbubani, un Indien de 48 ans, a été arrêté par la police le 19 novembre dernier après avoir tenté d'embarquer sur un vol, déguisé en commandant de bord. Lors de son interrogatoire, l'homme a expliqué que la technique, très rodée, avait déjà fonctionné à plusieurs reprises.

 

 
© Vasyl Dolmatov/123rf

 

Le coup était presque parfait. Mardi 19 novembre, Rajan Mahbubani a été arrêté par la police indienne alors qu'il s'apprêtait à embarquer, déguisé en commandant de bord, sur un vol Lufthansa censé rallier New Delhi à Calcutta. L'homme de 48 ans possédait sur lui une fausse carte d'identité afin d'accéder aux espaces privés de l'aéroport et éviter les files d'attente.

Malheureusement pour lui, la supercherie a été dévoilée lorsqu'un employé de la compagnie allemande, alerté par le comportement suspect du faux pilote, a prévenu la sécurité de l'aéroport.

Escroquerie et usurpation d'identité

Au cours de son interrogatoire, Rajan Mahbubani a avoué qu'il s'était procuré un faux badge de pilote de Lufthansa, mais aussi une réplique de l'uniforme que portent les pilotes de la compagnie à l'occasion d'un séjour en Thaïlande.

Grâce à son déguisement, l'homme avait déjà réussi à plusieurs reprises à passer les contrôles de sécurité dans différents aéroports et à obtenir gratuitement un siège en classe Affaires.

Rajan Mahbubani a notamment expliqué que son déguisement lui servait également à enregistrer des vidéos dans lesquelles il se mettait en scène sur les réseaux sociaux. Placé en détention, il sera prochainement jugé pour escroquerie et usurpation d'identité. Selon la loi indienne, le faux pilote risque jusqu'à un an de prison.