• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Ils survivent dans l'Océan Pacifique pendant 32 jours
Publié le 18/02/2020

InsoliteFrance

Twitter Facebook 218 partages

Ces personnes voulaient passer Noël sur une île de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ainsi, ils se sont embarqués dans un bateau quelques jours avant le réveillon. Malheureusement, ils ne sont jamais arrivés à temps puisque le bateau a chaviré ! Ils n'ont cependant pas tous survécu au drame !

 

 
© Stephane Michon /123rf

Ils étaient douze à avoir embarqué le 22 décembre dans un bateau sur l'île de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, afin de passer Noël sur les île Carteret, situées à 100 kilomètres de là. Malheureusement, au cours du voyage, le bateau a chaviré et les passagers se sont retrouvés isolés, au beau milieu de l'océan. Des bateaux se sont approchés des naufragés sans les apercevoir, à plusieurs reprises.

Deux hommes, une femme et une petite fille. Ils ont survécu à l'adversité de l'océan Pacifique pendant 32 jours sur près de 2000 kilomètres entre l'île de Bougainville et la Nouvelle Calédonie. Ces îles sont éloignées par des larges étendues d'eau ainsi un tel événement n'est pas surprenant.

Une terrible odyssée !

C'est Dominic Stally, un des survivants qui raconte ce récit. Lors de cette odyssée, huit personnes sont mortes dont un bébé et seuls quatre personnes ont survécu. Parmi les disparus, cinq personnes ont perdu la vie en se noyant. Les trois autres ont été emportées par les courants océaniques, trop puissants. Les rescapés ont dû malheureusement se débarrasser de leurs cadavres pour alléger le bateau. Un couple est mort en laissant un bébé. L'un des survivants a tenté de veiller sur l'enfant, en vain. Malheureusement, le bébé a rejoint ses parents par la suite. Pour résister, les miraculés se sont nourris de noix de coco et d'eau de pluie.

Ils ont été retrouvés, après un long périple d'un mois, au large de la Nouvelle Calédonie. Ils ont ensuite été pris en charge au port de Honiara, la capitale des îles Salomon, où ils ont été immédiatement hospitalisés. Après d'intenses séances de réhydratation, ils sont aujourd'hui sains et saufs.