• Connexion
Alexander Khimushin photographie les diversités ethniques
Publié le 31/05/2016 Modifié le 01/06/2016

CultureAustralie

Twitter Facebook 293 partages

Avec plus de 7,8 milliards d'habitants, le monde est rempli de cultures et traditions différentes. C'est ce qu'Alexander Khimushin a voulu capturer. Ce photographe australien a parcouru le globe durant huit ans à la rencontre des habitants, à travers 84 pays. Suite à ses nombreux voyages, l'idée de photographier "The World In Faces " est née. Un reportage photo plein d'humanité.

  • Twitter
  • Facebook
  • Nebaj, Ixil Triangle, Guatemala
    Nebaj, Ixil Triangle, Guatemala
  • Savaii Island, Samoa
    Savaii Island, Samoa
  • Omorate, Ethiopie
    Omorate, Ethiopie
  • Sast,Afghanistan
    Sast,Afghanistan
  • Hana Mursi, Ethiopie
    Hana Mursi, Ethiopie
1

De l'Ethiopie à la Mauritanie en passant par l'Afghanistan et la Russie, le voyageur passionné a voulu capturer la beauté des visages. «Il y a des centaines de groupes ethniques uniques et minoritaires dans le monde. Ces personnes sont tout simplement incroyables" explique Alexander.

Pour le photographe, ce sont ces minorités qui sont la vraie richesse de chaque région du monde. "Je me suis aperçu que les gens étaient la partie la plus intéressante de l'expérience lors de mes voyages. Ce sont avec eux que j'ai les souvenirs les plus inoubliables" raconte-t-il au Worldpost.
Pour mettre à bien ce projet, il lui a fallu parfois aller dans des régions excentrées, hors des sentiers battus. Là où le monde traditionnel et la culture ancienne restent intacts.
Appareil photo en main, Alexandre ne compte pas s'arrêter là. "Mon rêve est de faire les portraits de toutes les minorités du monde entier et d'en faire un livre.". On a hâte de voir les prochains portraits de ce passionnant défi.

A lire aussi
La prétendue découverte d'une cité maya contredite par des experts
À la découverte des villages du monde