• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Pour fuir l'ennui, il fait un tour en avion et reçoit une amende
Publié le 28/03/2020

SociétéFrance

Twitter Facebook 156 partages

Par ennui, un quadragénaire breton a pris le risque d'enfreindre la réglementation sur les déplacements dans le cadre des restrictions mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus. Il a eu l'idée farfelue de faire un tour en avion pour occuper son temps libre ! Une escapade qui a bien évidemment été sanctionnée !

Il fait un tour en avion et reçoit une amende

Il fait un tour en avion et  reçoit une amende
© Oleg Ivanov / 123RF

Le confinement oblige les Français à redoubler d'idées pour se divertir. Forcé de rester à l'intérieur de sa propriété, cet habitant de Redon, en Bretagne, s'est tout de même offert le luxe d'une balade plus qu`originale ! C'est l'ennui qui l'a poussé à commettre un délit pour lequel il a reçu une amende de 135 euros. Ce Redonnais de 40 ans appartient à l'aéro-club de Bains-sur-Oust. Condamné à rester chez lui par mesure de sécurité face au coronavirus, il a tout de même décidé de se rendre à l'aérodrome, près de chez lui, pour faire un petit tour en avion. Il a ainsi survolé l'Ille-et-Vilaine pendant plusieurs minutes. Le trafic aérien étant actuellement limité, il a très vite été repéré. Après une balade de 45 minutes, c'est la tour de controle de Saint-Jacques-de-la-Lande qui lui a demandé d'atterrir immédiatement. Les gendarmes ont été contactés par le service de recherche et de coordination de l'armée de l'air, Rescue Coordination Center (RCC), pour accueillir l'homme sur la zone d'atterrissage.

Il s'ennuyait durant le confinement

"Une patrouille a été engagée sur l'aérodrome et a attendu l'atterrissage. La personne, originaire de la région de Redon, a reconnu qu'elle s'ennuyait durant le confinement et voulait prendre l'air." a confié la gendarmerie, avant de procéder à son interpellation. L'homme a présenté des documents en règle. Toutefois, ils ont dû lui rappeler certains points du décret limitant la circulation dans les lieux publics pour éviter la propagation du coronavirus. En effet, il a violé l'interdiction de se déplacer, seulement, en cas de force majeur.