• Connexion
Faudra-il avoir 100 ans pour acheter des cigarettes à Hawaii ?
Publié le 23/02/2019

InsoliteEtats-Unis

Twitter Facebook 1330 partages

Hawaii envisage de réduire l'âge minimum pour acheter légalement des cigarettes à 100 ans. Cette loi proposée équivaudraient à une interdiction de la cigarette sur l'île d'ici 2024.

 

 
© Aliaksandr Vlasik / 123RF

Hawaii dispose déjà de restrictions sévères en matière de vente de cigarettes, mais le politicien démocrate Richard Creagan - un médecin - estime qu'il reste encore beaucoup à faire pour interdire "l'artefact le plus meurtrier de l'histoire de l'humanité".
Il a déclaré au journal Hawaii Tribune-Herald: "En gros, nous avons un groupe qui est fortement dépendant - à mon avis, asservi par une industrie ridiculement mauvaise - qui les a asservis en concevant une cigarette qui crée une forte dépendance, sachant qu'elle mortelle. Et elle l'est. "

En vertu des lois en vigueur, les habitants d'Hawaï doivent avoir 21 ans pour acheter des cigarettes. M. Creagan propose de fixer l'âge de l'achat de cigarettes à 30 ans en 2020, 40 ans en 2021, 50 ans en 2022 et 60 ans en 2023. En 2024, l'âge minimum serait de 100 ans.

Hawaii est le premier État à fixer l'âge minimum d'achat du tabac à 21 ans et envisage une mesure qui interdirait effectivement les cigarettes dans cinq ans. Si la mesure devenait loi, elle pourrait constituer le premier pas vers une interdiction plus complète à l'avenir. Après qu'Hawaii ait relevé l'âge légal du tabagisme à 21 ans en 2016, cinq autres États - la Californie, le New Jersey, le Massachusetts, l'Oregon et le Maine - ont relevé l'âge légal pour acheter des cigarettes à 21 ans.

Le taux de fumeur chute

Le taux de tabagisme a chuté au pays depuis plusieurs années. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, le chiffre est passé de 20,9% des adultes américains en 2005 à 15,5% en 2016, dernière année pour laquelle des chiffres nationaux sont disponibles. Pour les moins de 18 ans, le taux est inférieur à 7%.

Michael Siegel, professeur à l'Université de Boston a déclaré que l'objectif de cinq ans visant à bannir les cigarettes était probablement optimiste. Le projet de loi ambitieux de Creagan risque d'être assoupli à l'Assemblée législative et il fera probablement face à l'opposition de l'industrie du tabac. Le principal producteur de cigarettes Altria, anciennement connu sous le nom de Philip Morris, n'a pas répondu aux appels pour commentaires.

Deux facteurs contre la cigarette

Deux facteurs contre la cigarette
© Gianluca Rasile / 123RF

Deux facteurs pourraient faire oublier la cigarette dont l'émergence des cigarettes électroniques - bien que dangereuses pour les jeunes et très toxicomanogènes en général à cause de leur teneur en nicotine, les cigarettes électroniques ne contiennent aucune des 7 000 substances chimiques contenues dans la fumée des cigarettes ordinaires. Pour les adultes qui fument, ils sont considérés comme une option beaucoup plus sûre. L'autre évolution clé est l'évolution de l'industrie du tabac, qui n'a pas autant de poids politique que par le passé.

Battu pendant des années par des campagnes mettant en avant le caractère meurtrier de ses produits, Big Tobacco a dû s'adapter et a trouvé un véhicule utile dans les cigarettes électroniques, dont la nicotine est issue d'un type de plante de tabac. En décembre, Altria a acheté une participation de 35% dans Juul pour 12,8 milliards de dollars.
M. Creagan souhaite que l'État Aloha soit le premier du pays à interdire totalement les cigarettes.  "À mon avis, vous prenez des personnes qui sont esclaves d'une dépendance horrible et les libérez de l'esclavage horrible", a déclaré Creagan au Hawaii Tribune-Herald. "En tant que législateurs, nous avons le devoir de faire des choses pour sauver la vie des gens. nous n'interdisons pas les cigarettes, nous tuons des gens. "