• Connexion
Hawai : les autorités interdisent la baignade avec les dauphins
Publié le 05/09/2016

NatureEtats-Unis

Twitter Facebook 1465 partages

A Hawaï, la présence de l'homme pourrait saccager le quotidien des dauphins à long bec. Pour protéger cette espèce, les autorités américaines se lancent dans un projet interdisant la baignade avec cet animal. Précisions.

Les dauphins ont conquis les mers, les océans. Ils sont devenus des fidèles compagnons marins. Pourtant, ils sont en danger. Plusieurs prédateurs nuisent à la survie de l'espèce : en premier lieu l'homme. C'est le rapport que l'Agence nationale atmosphérique et océanique (NOAA) a observé ces derniers temps.

En effet, l'homme mettrait en péril la santé de ce mammifère, notamment à Hawaï. Le dauphin à long bec, que l'on retrouve fréquemment dans les eaux hawaïennes, a un rythme de vie bien particulier. Curieux, vivace, joueur, il chasse des poissons ou crevettes seulement la nuit dans les eaux profondes. Pour se prélasser, ils utilisent une moitié de leur cerveau pour nager, et l'autre pour se reposer.

De ce fait, la présence humaine peut les déranger, les troubler pour se reposer, mais surtout pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le taux de reproduction. C'est pourquoi, la NOAA estime qu'il est temps d'agir et de mettre en place une interdiction de nager et d'approcher l'animal à moins de 50 mètres.
«Nous prenons cette décision parce que les dauphins à long bec sur la principale île d'Hawaï sont soumis à une intense pression de la part des nageurs et des autres curieux qui cherchent à les approcher » explique Ann Garrett, de la NOAA. 

Des conséquences à venir sur le tourisme

Des conséquences à venir sur le tourisme
© martywakat/123RF

Cette mesure pour préserver les delphinidés pourrait avoir des conséquences sur l'activité touristique. En effet, des organismes proposent aux touristes des excursions en bateau pour observer et rencontrer les dauphins. A noter qu'on estime que la population des dauphins à long bec s'élève à 3350 sur cet environnement. Il est vrai que ce type de prestation fait rêver, mais il ne faut pas oublier que la nage avec ce mammifère marin est un véritable fléau.

Si certaines sociétés touristiques acceptent la prise de conscience de NOAA, il sera toutefois difficile d'arrêter complètement une telle activité rapidement.
" Je suis tout à fait favorable à l'interdiction de nager", explique Victor Lozano, propriétaire de Dolphin Excursions. Il ajoute également que "certains groupes n'ont aucune idée des moeurs des dauphins et certaines personnes nagent vers eux ". Pour rappel, pour nager ou observer les dauphins, il faut respecter certaines procédures, ce qui n'est pas forcément le cas pour certaines sociétés touristiques.

Enfin, l'agence fédérale a donné un délai de 60 jours pour déposer des commentaires. Cette dernière a l'intention de tenir des réunions publiques avec les communautés concernées avant la décision finale, qui devrait être prise d'ici un an.

A lire aussi

La baie de Rio n'abrite plus que 34 dauphins vivants
Dauphins échoués, catastrophe annoncée ?