• Connexion
La Grèce et la Macédoine s'accordent sur le nom de Macédoine du Nord
Publié le 21/06/2018 389 partages

PolitiqueMacédoine

Twitter Facebook 389 partages

Ce 17 juin, les ministres des affaires étrangères de Grèce et de Macédoine sont arrivés à un accord concernant un différend datant de l'éclatement de l'ex-Yougoslavie. L'appropriation de "Macédoine" comme nom de pays en 1991 a mal été digéré par les grecs, pour qui l'identité historique de la région est propre à celle de la Grèce antique. La Macédoine était à l'Antiquité le royaume du célèbre conquérant Alexandre le Grand, et s'étendait sur un vaste territoire, dont une partie est aujourd'hui grec et bulgare.

Cet accord ouvre la porte à une entrée de la République de Macédoine dans l'OTAN et dans l'Union Européenne. La Grèce avait par le passé mis son veto à l'entrée de son voisin à cause de ce différend, mais le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé son désir de revoir cette position.

"Nous faisons ce jour notre devoir patriotique [...], un pas historique pour refermer les plaies du passé, ouvrir la voie à la coopération pour nos pays, les Balkans et toute l'Europe", a déclaré l'homme d'État grec

Le nom de "République de Macédoine du Nord" devrait entrer en vigueur dans les mois à venir. Il entraînera une modification de la constitution, et devra être ratifié par le parlement des deux pays et soumis au référendum macédonien.

Le royaume de Macédoine était celui d'Alexandre le Grand

Le royaume de Macédoine était celui d'Alexandre le Grand
© lanselotbg/123RF

Cette décision n'est pas bienvenue dans l'échiquier politique des deux pays. Les partis conservateurs de Grèce voient cette décision comme une porte ouverte à la revendication de certains territoires des régions macédoniennes grecques. Quelques centaines de militants d'extrême droite ont manifestés leur désaccord. Dans l'ancienne république yougoslave de Macédoine, on fustige la facilité avec laquelle le nom de Macédoine a été cédé.