• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Dix sites naturels français rejoignent la liste verte pour la qualité de leur protection
Publié le 20/12/2018

EnvironnementFrance

Twitter Facebook 279 partages

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a dévoilé une liste de 15 sites faisant leur entrée sur la Liste verte des aires protégées. Parmi ces 15 noms, 10 font partie du territoire français et compte dans les sites naturels protégés avec certification mondiale. La France abrite de nombreux et remarquables sites naturels et démontre de son savoir-faire dans leur protection.

  • Twitter
  • Facebook
  • Le Parc marin de la Côte Bleue
    Le Parc marin de la Côte Bleue

    Parmi les 10 sites retenus, figure le Parc marin de la Côte Bleue. Créée en 1983, cette aire protégée s'étend sur 15.000 hectares de la Côte Bleue et abrite une richesse sous-marine importante.

  • Le Parc naturel régional des Vosges du Nord
    Le Parc naturel régional des Vosges du Nord
  • La Réserve nationale de chasse et de faune sauvage d'Orlu
    La Réserve nationale de chasse et de faune sauvage d'Orlu

    Situées aux confins des Pyrénées ariégeoises et catalanes, la Réserve nationale de chasse et de faune sauvage d'Orlu s'étend sur plus de 4.200 hectares. Créée en 1943 par une initiative privée, c'est en 1998 qu'elle a acquis son statut actuel. L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) assure sa gestion et y développe des programmes d'étude et de suivi de la faune sauvage.

  • La Réserve biologique intégrale du Bois du Loc'h
    La Réserve biologique intégrale du Bois du Loc'h

    Située sur la commune de Landévennec, la Réserve biologique intégrale du Bois du Loc'h est la première réserve biologique forestière de Bretagne. Gérée par l'Office National des Forêts, elle affiche une superficie de 70 hectares où aucune action sylvicole n'est menée, excepté la « mise en sécurité des sentiers balisés et la régulation des chevreuils et des sangliers ».

  • La Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises
    La Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises

    La Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises se situe près de l'Antarctique et réunit plusieurs îles sub-antarctiques françaises dont l'archipel des Kerguelen. Créée en 2006, elle recouvre une surface de plus de 900.000 kilomètres carrés, ce qui fait d'elle la plus grande réserve naturelle de France. Son principal objectif est la protection des espaces naturels en gardant sous contrôle l'accès et les activités humaines sur ce territoire. Le site est considéré important pour la préservation de nombreuses espèces, la recherche scientifique ainsi que pour la reproduction de poissons d'intérêt commercial.

1

La dernière liste de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) offre une place de choix aux sites français. Ainsi, sur les 15 noms, 10 d'entre-eux sont sur le territoire hexagonale. Cette dernière liste permet à la France de devenir le pays comptant le plus de sites naturels protégés grâce à la certification mondiale.

Cette liste verte compte actuellement 39 sites et « vise à reconnaître, encourager et célébrer les aires protégées qui réalisent une conservation efficace de la nature, des écosystèmes et des valeurs culturelles associés. » d'après l'UICN. Afin d'être évalués, les sites proposés à la Liste verte prennent en compte la bonne gouvernance, la planification, l'efficacité de la gestion ainsi que les réussites obtenues. L'UICN, dans un communiqué, estime que l'arrivée des 10 nouveaux sites représente « une reconnaissance internationale de la qualité de la gestion et de la gouvernance de ces aires protégées françaises. »

Les sites acceptés n'ont rien à voir entre-eux puisqu'ils possèdent des superficies et écosystèmes très variés tels que le Parc national de Guadeloupe, le Parc naturel régional des Vosges du Nord mais aussi la Réserve Biologique Intégrale Bois du Loc'h. Ce label a aussi contribué à développer des zones plus éloignées du monde dans des pays comme le Liban, l'Australie et la Corée du Sud.

Pour les prochaines années, environ 250 sites se sont engagés à atteindre le niveau des standards de la Liste verte. De nouveaux efforts pour réaliser les "Objectifs d'Aichi" pour la biodiversité adoptés en 2010 par les Nations Unies. Ils engagent notamment chaque Etat à atteindre une superficie d'aires protégées de 17% pour les zones terrestres et 10% pour les zones marines et qu'elles soient efficacement gérées d'ici 2020.

« Si nous voulons être sérieux au sujet des objectifs cibles pour inverser la perte de la biodiversité, nous devons nous assurer que les aires protégées de la planète font ce qu'elles sont censées faire - fournir un refuge nécessaire pour la biodiversité », a conclu Inger Andersen, directeur général de l'UICN.